La mise en route de l’ECO de la CEDEAO, pas avant 2027 au moins !

Abuja (© 2021 Afriquinfos)- Les partisans de la souveraineté économique de l’Afrique devront encore attendre. On en a pris un peu plus sur le processus de mise en route de l’ECO au terme de la 60ème session des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO qui s’est tenu à Abuja le 12 décembre dernier. Conformément à la feuille de route adoptée à Accra en juin 2021, les Chefs d’Etats et de Gouvernement de la Communauté ont appelé les Etats membres a diligemment mettre en œuvre les politiques et de mesures favorisant le respect des critères de convergence macroéconomique avant 2027.

Le chemin vers une monnaie unique est encore long pour l’Afrique. Faudra encore attendre au moins 6 ans. Déjà en juin dernier, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO réunis en Sommet à Accra au Ghana, avaient décidé de suspendre la mise en œuvre du pacte de convergence en 2020-2021 en raison du choc de la pandémie du nouveau coronavirus et ont adopté une nouvelle feuille de route : « Nous avons une nouvelle feuille de route et un nouveau pacte de convergence qui couvrira la période entre 2022 et 2026, et 2027 sera l’année de lancement de l’Éco », avait alors déclaré le président de la commission de la Cédéao, l’Ivoirien Jean-Claude Kassi Brou.

Dimanche dernier à Abuja, les dirigeants de la CEDEAO, tout en prenant note de l’état de la convergence macroéconomique enregistrée au sein de la CEDEAO au cours
du premier semestre 2021, ont exhorté les États Membres à prendre les mesures idoines afin de se conformer aux dispositions du Pacte de convergence et de stabilité macroéconomiques entre les États membres de la CEDEAO à partir de 2022. Ces pays devront notamment poursuivre la mise en œuvre de politiques et de mesures favorisant le respect des critères de convergence macroéconomique, et préparer et transmettre les programmes pluriannuels de convergence macroéconomique à la Commission de la CEDEAO.

Le financement de la ladite « feuille de route » était également au menu des préoccupations des Chefs d’Etat. Ils ont instruit le Président de la Commission à renforcer la collaboration avec les Banques centrales de la Communauté, afin d’assurer un financement adéquat de la mise en œuvre diligente des activités de la Feuille de route, dans la perspective du lancement de l’ECO en 2027.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés