Khalilou Fadiga invite le football belge à détecter les talents en Afrique de l’Ouest

Anvers (© 2020 Afriquinfos)- L’ancien Lion de la Téranga et ancien sociétaire de la Jupiler Pro League Khalilou Fadiga veut créer un pont entre les clubs belges et les académies de football sur le continent africain, notamment celles de son pays le Sénégal. Le vice-champion d’Afrique 2002, invite ces clubs belges à investir dans des footballeurs africains.

Entre Khalilou Fadiga et la Belgique, c’est une longue histoire parsemée de succès. Si l’ancien attaquant sénégalais est né à Dakar et a grandi à la Goutte d’or, en région parisienne, c’est à Anvers dans le championnat belge que sa carrière explose. C’est d’ailleurs en Belgique qu’il reviendra (La gantoise, Berschoot Anvers) raccrocher ses crampons en 2009, après avoir aussi fait les beaux jours de l’AJ Auxerre dans le championnat français. Ou encore de Bolton et Derby County en Angleterre. Un parcours honorable qu’il souhaite à ses jeunes frères africains.

Khalilou Fadiga veut qu’à l’instar des clubs français qui nouent des partenariats avec les centres de formation du continent, les clubs belges aussi s’y mettent. Si l’ancien footballeur tient ce discours, c’est qu’il est dans son rôle. Il fait partie de la commission Développement et Technique de la Confédération africaine de football (CAF). Et déclare à cet effet : «On travaille sur les infrastructures, les stades, les terrains, on parle de football, dans le seul but de permettre aux joueurs africains d’exercer leur métier dans les meilleures conditions».

Khalilou Fadiga qui a été nommé il y a quelques années «ambassadeur itinérant du Sénégal» par le Chef d’Etat Macky Sall, prêche évidemment pour sa chapelle : «Les clubs belges doivent saisir cette opportunité pour investir au Sénégal. J’aimerais qu’un club comme Bruges ouvre un centre de formation au Sénégal», plaide l’ancien joueur du club belge.

Et ce ne sont pas les arguments qui manquent à l’ancien feu follet des Lions de la Téranga : «Les équipes européennes qui ont investi dans des Sénégalais ont connu 100 pour cent
de succès. (Kalidou) Koulibaly, Ismaila Sarr, (Sadio) Mané, Kara Mbodj et (Cheikhou) Kouyaté…Nous nous adaptons rapidement à la culture d’un pays d’accueil», vante Fadiga.

S.B.

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés