Festival Clap Ivoire 2020 : le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Sénégal primés en ligne

Abidjan (© 2020 Afriquinfos)- Le palmarès de la 20è édition du festival Clap Ivoire (concours de courts-métrages) organisé par l’Office National du Cinéma de Côte d’Ivoire (ONAC-CI) est connu. 

 Les lauréats 2020 de cette compétition destinée aux ressortissants et résidents des pays membres de l’UEMOA sont cette année des réalisateurs et réalisatrices du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Niger.

Pour cette édition 2020, les projections des films en compétition se sont déroulées en ligne, du 16 au 18 septembre, en raison de la pandémie du coronavirus.Ces films viennent des pays membres de l’UEMOA où les directions nationales des Centres de la cinématographie ont procédé à leur sélection. 

Pour ce qui est du palmarès, le «Grand Prix Kodjo Eboucle» a été remporté par la réalisatrice Kambou Hery Jemima Grâce de la Côte d’Ivoire avec son documentaire Binan –Douhô, au pays des danses Lobi. Le Prix spécial de Mme la ministre de la Culture et de la Francophonie revient à la réalisatrice béninoise Adjé Chabi Leila Olayemi avec sa fiction «Orisha». Ce court-métrage pose la problématique de la protection de l’environnement. Le «Prix de la meilleure fiction», c’est le film «Palanteer M’bedd», du réalisateur Sénégalais Mamadou Diop.

Un film qui raconte l’histoire d’un peintre en manque d’inspiration, Moussa, qui déménage dans un nouveau quartier.  

 Le jeune réalisateur nigérien Boubacar Djingarey Maïga figure aussi parmi les quatre lauréats de la phase internationale du Clap Ivoire 2020. Il remporte le «Prix du meilleur documentaire» avec son film «Les Patrouilleurs». A travers ce documentaire de 13 mn sorti en 2020, le réalisateur évoque la situation que vivent les populations d’une commune du Nord du Mali, dans cette zone du Sahel confrontée à l’insécurité.

Le festival Clap Ivoire vise entre autres à créer un cadre d’échanges et de rencontre entre professionnels et jeunes du secteur du cinéma et de l’audiovisuel ; déceler les jeunes talents; promouvoir l’intégration culturelle sous-régionale; développer l’esprit de créativité. 

 V. A.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés