En quête de nouveaux partenariats, Londres abrite ce lundi le « UK-Africa Investment Summit »

Londres (© 2020 Afriquinfos)- Londres, ne veut pas rester en marge des opportunités qu’offrent l’Afrique et veut renforcer sa présence sur le continent. C’est ce qui justifie la tenue ce lundi 20 janvier, dans la capitale britannique du tout premier Sommet Grande-Bretagne-Afrique sur les investissements.

Ils sont une vingtaine de pays africains et une quinzaine de Chefs d’Etat à prendre part ce lundi au Sommet UK-Africa Investment Summit. Sont présents, Muhammadu Buhari du Nigeria, Uhuru Kenyatta du Kenya ; Al-Sissi d’Egypte, Macky Sall du Sénégal, Yoweri Museveni de l’Ouganda, Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire ou encore Felix Tshisekedi de la RDC.  Comme son nom l’indique, il s’agit d’une rencontre qui vise à renforcer le partenariat économique entre l’Afrique et la Grande-Bretagne. Londres qui prépare l’après Brexit compte sur l’accroissement de ses flux commerciaux avec le continent pour résister au choc de la sortie de l’Union européenne.   

Il semble que les choses soient déjà sur la bonne voie car comme le fait savoir l’Agence de développement britannique (CDC), en 2019, « le commerce avec l’Afrique a bondi de près de 14% à 36 milliards de livres sterling et les investissements de 7,5% à 39 milliards de livres. ». L’UK Africa Summit sera donc la plateforme idéale pour poser les bases de ces nouveaux partenariats et mieux fait connaitre aux investisseurs anglais, les opportunités dont regorge le continent.

Outre le commerce, les secteurs de l’énergie et des villes durables, intéressent particulièrement les opérateurs économiques britanniques.   

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés