Crise post-électorale en Guinée : La Cedeao prend des décisions fermes

Bissau (© 2020 Afriquinfos)-La mission conduite par le ministre des Affaires étrangères du Niger, Kalla Ankourao, président du Conseil des ministres de la Cedeao a décidé de prendre en main le dossier et de chapeauter le recomptage des voies du second tour des élections du 29 décembre dernier conformément à la décision rendue le vendredi 24 janvier dernier par la Cour suprême de Bissau.

Pour boucler ce travail de vérification des procès-verbaux du scrutin, la Cedeao a accordé un délai de huit jours qui coure jusqu’au vendredi 7 février prochain. Date à laquelle cette consolidation nationale des résultats issus des Commissions régionales du second tour devra être achevée en présence des représentants des deux candidats afin de dresser un procès-verbal définitif.

Le Comité, dans son communiqué a invité les partisans des deux candidats en adversité à œuvrer pour la paix et la stabilité du pays non sans mettre en garde ceux qui s’engageraient dans le sens contraire. A propos, les émissaires de la Cedeao ont condamné ferment des « propos discourtois » tenus à l’encontre de certains chefs d’Etat et réaffirmé l’engagement de la Communauté à consolider la paix et la démocratie en Guinée-Bissau. Ceci pour aider ce pays à mettre en œuvre les priorités de son développement économique.

La délégation composée également du secrétaire général de la présidence de Guinée (Conakry), Naby Youssouf Kiridi Bangoura, représentant le président Alpha Condé, Médiateur dans la crise en Guinée-Bissau, et de l’Ivoirien Jean Claude Brou, président de la Commission de la Communauté, a rencontré différentes entités de Bissau à savoir le premier ministre, Aristides Gomes, du président de la Commission nationale électorale, José Pedro Sambu et du président du Tribunal suprême de justice, M. Paulo Sanha, en vue de s’enquérir de la situation sur le terrain

Elle a pris acte du bon déroulement des scrutins des 24 novembre et 29 décembre 2019 et en a félicité la CNE, qui a indiqué avoir épuisé son processus de gestion des élections avec la proclamation des résultats du 17 janvier dernier. Mais, le Comité a également noté les clarifications exigées par la Cour suprême, en exhortant au passage aux deux institutions à coopérer de manière constructive pour sauvegarder le processus électoral gage de paix et de stabilité de la Guinée-Bissau.

V.A.

Ces articles devraient vous intéresser :

Manifestation du 19 juin : la CEDEAO joue aux facilitateurs, les Maliens dans l'expectative
CEDEAO : un engagement financier de 1400 milliards Fcfa annoncé pour la mise en œuvre du Plan CACAO
Le Maroc valablement représenté au sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la lutte contre le terrori...
La CEDEAO appelle au respect de la date des législatives en Guinée Bissau
Crise de la CEDEAO : après George Weah, Kako Nubukpo propose des solutions médianes
Ticad 7 : Le président Mahamadou plaide pour une coopération renforcée entre le Japon et les pays de...
Après le report des élections, une mission de la CEDEAO et de l’OIF à Conakry
Vers la création d’une task force permanente de l’UA contre les épidémies ?
Guinée Bissau : La CEDEAO valide l’élection d’U. Sissoco, exige un nouveau Gouvernement
José Mario Vaz nomme un nouveau gouvernement et se met à dos la CEDEAO et l’UA
LA Cedeao prend des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19
La CEDEAO appelle à une approche multipartite pour le développement et la gouvernance d’Internet dan...
Après la fermeture unilatérale de ses frontières, Abuja agite la menace d'une dislocation de la CEDE...
Alassane Ouattara réitère le soutien de la Côte d’Ivoire pour l’adhésion du Maroc à la CEDEAO
Prorogation fermeture des frontières nigérianes : la CEDEAO va à l’information
L’état de la pandémie en Afrique au 13 juin 2020
Guinée : Une mission de la Cédéao attendue à Conakry
Guinée-Bissau : Chantier d'une nouvelle Constitution lancée sur recommandation de la CEDEAO
Renouer le fil du dialogue/Les opposants béninois bientôt écoutés par la CEDEAO
Washington et la CEDEAO solidaires du Faso après les tueries de Koutougou
La CEDEAO, porte-voix de l’Inclusion dans le processus électoral dans la région
Election présidentielle au Togo : La CEDEAO déploie soixante observateurs
Guinée/Exigence d’un fichier électoral fiable et​ consensuel: L’UA et de la CEDEAO reçoivent le sout...
Mali : la junte prévoit une transition militaire de trois ans

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés