Côte d’Ivoire: le Parlement adopte une révision constitutionnelle

Côte d'ivoire

Abidjan (© 2020 Afriquinfos)- Réunis en Congrès ce mardi,  le Sénat et l’Assemblée nationale de Côte d’ivoire ont voté 246 voix pour et 2 contre la révision constitutionnelle proposée par le président de la République, Alassane Ouattara, et critiquée par l’opposition. La majorité au deux-tiers des 344 députés et sénateurs était nécessaire pour que la révision soit adoptée.

Alors que le président Ouattara, annonçait le 5 mars qu’il ne briguerait pas un troisième mandat, il avait par la même occasion dévoilé plusieurs modifications mineures de la Constitution qu’il avait fait adopter en 2016.

On note parmi elle, la suppression du « ticket président-vice-président », celui-ci devant être finalement nommé par le président après le scrutin, ainsi que la suppression de la Cour suprême avec l’institutionnalisation du Conseil d’État et de la Cour des comptes, ou encore la prolongation sine die du mandat des députés en cas d’impossibilité d’organiser un scrutin. L’opposition a boycotté le vote à l’Assemblée comme au Sénat.

Pour NGoran Djedri du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), « nous, opposition, nous sommes contre qu’on touche à une virgule de la Constitution à quelques mois de la présidentielle (31 octobre) », a-t-il affirmé à l’AFP dénonçant qu’il s’agit d’  » une mascarade. Aucune des règles élémentaires n’a été respectée pour cette modification ». A-t-il dit.

Alors que la présidentielle est prévue pour octobre en Côte d’Ivoire, le climat politique est tendu en Côte dans le pays.

La semaine dernière, le parti de M. Ouattara a désigné le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme son candidat. Pour le moment, l’ancien Premier ministre Guillaume Soro, 47 ans, ex-chef de la rébellion pro-Ouattara, mais devenu un de ses adversaires, est le seul à s’être déclaré candidat au sein de l’opposition. Accusé de complot, sous le coup d’un mandat d’arrêt en Côte d’Ivoire, il vit actuellement en France.

Quant à l’ancien président Henri Konan Bédié, 86 ans, il entretient le mystère. Toutefois,  il a déja évoqué plusieurs fois en public sa candidature.

La Côte d’Ivoire s’apprête à vivre une présidentielle dix ans  donc après la crise post-électorale de 2010-2011.

Innocente Nice

Ces articles sur la Côte d’ivoire devraient vous intéresser :

Ne ratez pas de nouvelles sur la Côte d’Ivoire.

Cameroun anglophone: plus de cent rapts par des séparatistes avant les législatives

Zimbabwe: L’ex-président Mugabe sera finalement enterré dans son village

Afrique du Sud: l’ex-président de Klerk fait son mea culpa après avoir « nié » la gravité de l’apartheid

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés