Coronavirus : BioNtech va produire à partir de 2022 des vaccins au Sénégal et au Rwanda

Berlin (© 2021 Afriquinfos)Même si le fossé pour l’accès équitable aux vaccins est encore grand entre l’Afrique et les pays occidentaux, il se réduit peu à peu avec l’installation sur le continent d’unités de productions. Après l’Egypte, l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Algérie ou encore le Maroc, qui ont bénéficié ou vont bénéficier de la mise en place de site de production, au tour du Sénégal et du Rwanda.

Le laboratoire allemand bioNtech va installer d’ici l’année prochaine des sites de production au Sénégal et au Rwanda. C’est l’une des retombées du Sommet « Compact with Africa » qui s’est clôturé vendredi dernier à Berlin. Il y était notamment question de l’inégalité de l’accès aux vaccins contre la covid-19 et des vaccins en général. Etaient présents les présidents Paul Kagamé du Rwanda et Macky Sall du Sénégal et Cyril Ramaphosa de l’Afrique. Ils portaient une recommandation de l’Union Africaine et ont rencontré à cet effet, le PDG de BioNTech Uğur Şahin pour discuter de la mise en place de capacités de fabrication de vaccins sur le continent.

« Nous avons exprimé notre déception, nous avons exprimé notre mécontentement et nous avons dit qu’il n’était pas juste que l’Afrique n’ait vacciné que 2 % de l’ensemble de la population sur 1,3 milliards d’habitants, alors que les pays plus développés du nord ont vacciné jusqu’à 60 % », a déclaré le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Un avis partagé par la chancelière allemande Angela Merckel qui déplore « une injustice dramatique que nous devons surmonter ». Ces levées de bouclier ont motivé la décision du laboratoire allemand BioNtech d’installer des sites de production de vaccins ARN messager en Afrique d’ici 2022. Pour Macky Sall, il s’agit d’«un jour historique dans notre combat pour l’accès au vaccin ».

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés