Comment le Ghana a perdu sa place de 1er producteur d’or en Afrique ces dernières années

Accra (© 2022 Afriquinfos)- Le Ghana est-il en passe de perdre son surnom de «Gold Coast» ? On n’en est pas encore là, mais le pays dirigé par Nana Akufo-Addo a perdu sa première place de producteur d’or en Afrique, perte due à une baisse de sa production en 2021.

Le Ghana n’est plus le premier producteur d’or en Afrique. La raison, une baisse de 30% de la production nationale en 2021 qui résulte des réductions simultanées de la production des grands et petits producteurs d’or. La contribution du sous-secteur à grande échelle à la production nationale d’or est tombée à 2,720 millions d’onces en 2021 contre 2,847 millions d’onces en 2020.

De plus, la production des petits producteurs a chuté de 91,66% à 0,098 million d’onces en 2021 contre 1,175 million d’onces en 2020.Conséquence : le volume d’or est tombé à 2,818 millions d’onces en 2021 contre 4,022 millions d’onces en 2020, soit le niveau de production le plus bas depuis 2008.

Pour M. Joshua Mortoti, président de la Chambre des mines du Ghana, cette baisse de la production nationale n’est pas anodine : «Le quasi-effondrement de la production du sous-secteur était principalement le reflet de la réponse des producteurs à l’imposition d’une retenue à la source de 3% sur leur production par le gouvernement en 2019», explique-t-il.

Le Ghana se voit ravir sa position de premier producteur d’’or en Afrique par l’Afrique du Sud.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés