Bénin/Justice: Sébastien Ajavon retrouve sa liberté après 07 jours de rude bataille judiciaire et policière

Cotonou (© 2016 Afriquinfos) – L’homme d’affaires franco-béninois Sébastien Ajavon, arrêté dans une affaire de trafic de cocaïne, a été relaxé vendredi soir pour « insuffisance de preuve » et « au bénéfice du doute ». C’est la principale conclusion à laquelle est arrivée l’audience de ce vendredi qui s’est étalée sur 10h d’horloge.

M. Ajavon a été relaxé comme trois autres personnes qui étaient inculpées comme lui (Barnabé Yéloassi, Christian Tolodji et Nestor Ajavon, gardés à vue pendant une semaine à la brigade territoriale de gendarmerie de Cotonou). Depuis une semaine, ce patron d’entreprise rentré officiellement en politique cette année 2016, dénonçait «un complot» qui lui avait valu son interpellation. S. Ajavon a «déclaré pardonner pour son inculpation, au nom de la préservation de la paix au Bénin», au sortir de cette audience marathon.

Liesse populaire, coups de klaxon à travers Cotonou, les partisans et sympathisants de l’homme d’affaires, arrivé troisième à l’élection présidentielle de mars 2016, ont salué cette décision de justice. «La justice béninoise vient de donner une fois de plus la preuve qu’on peut en être fier», s’est félicité après la décision du tribunal, Me Alain Orounla, un des avocats de Sébastien Ajavon, au micro de nos confrères de l’AFP.

Sébastien Ajavon, riche homme d’affaires opérant dans l’agroalimentaire en Afrique de l’ouest, avait été arrêté le 28 octobre dernier avec 3 de ses employés, après la découverte au port de Cotonou de près de 14 millions d’euros de drogue dans un conteneur chargé de cartons de gésiers de dinde et destiné à sa société, Comon SA.

Bella EDITH

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés