Attaque au détachement militaire de Koutougou/Bilan : 24 morts

Ouagadougou (© 2019 Afriquinfos)-Dans la nuit du 19 août 2019, le détachement militaire de Koutougou dans la province du Soum, a été victime d’une attaque des groupes armés terroristes. Des hommes armés non identifiés à motos et en véhicules ont pris d’assaut le détachement militaire de Koutougou, situé à environ 70 km de Djibo, dans la province du Soum dans le nord du Burkina Faso, dans la région du Sahel.

« Au petit matin, le détachement militaire de Koutougou, province du Soum, a été la cible d’une attaque d’envergure perpétrée par des groupes armés terroristes », a rapporté l’état-major général des armées burkinabè qui parlent d’au moins 24 morts, une dizaine de disparus, 12 à 17 manquent à l’appel, et également de nombreux blessés. Des armes du détachement ont été emportées par les assaillants.

Pour sa part, le Gouvernement exprime sa totale solidarité avec les Forces de défense et de sécurité tout en réaffirmant sa détermination à parvenir à une sécurisation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national. Il invite par ailleurs les populations à une franche collaboration avec les Forces de défense et de sécurité (FDS) dont le professionnalisme, le courage et l’engagement patriotique sont le gage de la protection et de la défense du Burkina Faso.

L’exécutif burkinabé a également présenté ses condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

C’est le plus lourd bilan dans l’attaque d’un détachement militaire dans le nord Burkina. Une quarantaine d’assaillants, à bord de véhicule pick-up et de motos, avaient attaqué le poste militaire de Nassoumbou, situé à une trentaine de kilomètres du Mali en décembre 2016, faisant 12 morts.

La semaine dernière 3 policiers ont été tués dans une embuscade sur l’axe Djibo Mentao.

Pour information, cela fait quatre ans et demi que le Burkina Faso s’enfonce depuis dans une spirale de violences, attribuées à une douzaine de groupes, certains affiliés à Al-Qaïda et d’autres à l’organisation État islamique.

Vignikpo Akpéné

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés