Digital Virgo au Salon des Industries Musicales d’Afrique francophone à Abidjan

Abidjan (© 2022 Afriquinfos)- Le groupe Digital Virgo, spécialiste mondial du paiement via la facture des opérateurs télécom et la mobile money, a participé à la première édition du Salon des Industries Musicales d’Afrique francophone (SIMA). L’évènement qui a réuni les acteurs de l’industrie musicale africaine, s’est tenu à Abidjan du 17 au 18 novembre.

Très présent en Afrique, où le groupe est notamment leader, Digital Virgo propose sur ce marché stratégique un hub de paiement et distribution de contenus. Une solution pertinente dans le monde entier et qui, en Afrique, permet d’adresser directement la problématique du faible taux de bancarisation, établit à près de 35% à l’échelle continentale. Tous les jours, les solutions de paiement et de monétisation alternatives développées par le groupe permettent à des millions de personnes en Afrique d’accéder à des contenus et services digitaux payants.

En prenant part au premier SIMA, Digital Virgo confirme sa position de partenaire privilégié des acteurs de l’industrie musicale en Afrique mais entend également démontrer que les enjeux auxquels sont confrontés les acteurs de cette industrie sont les mêmes que dans beaucoup d’autres secteurs qui créent du contenu: du gaming à la vidéo en passant l’e-learning ou encore le ludo-éducatif. En effet, tous ces acteurs font face à des enjeux de monétisation de leurs audiences, des enjeux d’accessibilité, des enjeux de génération de trafic et d’engagement durable et enfin des enjeux de rétention et fidélisation.

Pour réussir à adresser de façon simple et adaptée l’ensemble de ces enjeux, il faut faciliter la rencontre, par un moyen de paiement performant et sécurisé, entre d’une part les créateurs de contenu et d’autres part les opérateurs.
Les opérateurs sont des acteurs économiques-clés en Afrique car ils disposent d’une importante capacité de diffusion. Digital Virgo permet l’interconnexion entre ces deux écosystèmes complexes.

En effet, en connectant les opérateurs et les marchands, Digital Virgo facilite:

  • La génération de trafic et d’engagement durable pour les opérateurs ;
  • L’accès simplifié à des audiences et des hub de distribution pour les créateurs de contenus ;
  • La monétisation de contenu de façon sécurisée et adaptée aux réalités locales ;
  • La mise en place d’un écosystème performant grâce à des expertises additionnelles telles que le marketing digital, l’animation éditoriale, la connaissance des réalités et besoins locaux, l’assurance d’une sécurité des paiements, etc.

C’est avec cet objectif que Digital Virgo a organisé une master class sur les enjeux de l’industrie musicale africaine. Réunissant chaque acteur de la chaine de valeur, avec David Tayorault alias Totorino musicien et chanteur ivoirien, un représentant de l’opérateur télécom de MTN et Edgar Kra et Léandre Kanga, respectivement directeur commercial et directeur des opérations chez Digital, la master class a été modérée par Laussin Kouakou Koffi, rédacteur en chef du magazine Stratmarques. Tous les enjeux identifiés y ont été abordés.

«Le Salon des industries musicales d’Afrique francophone contribue au développement et à la structuration du secteur. Il y a été évoqué la question du streaming, la croissance du taux d’utilisation des services de paiement mobile qui boostent la consommation des œuvres musicales africaines sur la scène internationale grâce à des partenaires comme Digital Virgo.

Nous nous réjouissons d’être partenaire de cet évènement fondateur pour l’industrie de la musique africaine», s’est félicitée Mounia Terhzaz, Directrice Générale Afrique de Digital Virgo.

Afriquinfos

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés