Mali: Guterres recommande d’augmenter l’effectif actuel de la MINUSMA qui est de 15.209 hommes

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, recommande d’augmenter la force de paix Minusma d’environ 2.000 Casques bleus, afin de mieux couvrir le centre du pays et avec davantage de mobilité, dans un rapport remis au Conseil de sécurité.

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, le 2 juillet 2021 à Madrid.

Ce document, obtenu vendredi par l’AFP, réclame un déploiement additionnel de 2.069 personnels en uniforme, incluant 1.730 militaires et 339 policiers.

« Cette proposition vise à étendre, de manière intégrée, la portée et la mobilité des opérations de la Minusma, en tenant compte notamment de la sécurité du personnel, des capacités d’absorption de la Mission et de la nécessité de coupler des effectifs supplémentaires de troupes et de police avec une stratégie de stabilisation dans le Centre », indique le chef de l’ONU dans son rapport.

Celui-ci lui avait été demandé pour la mi-juillet dans une résolution approuvée le 29 juin par le Conseil de sécurité qui renouvelait pour un an le mandat de la Minusma. Le renforcement de la Minusma devrait inclure une dizaine d’hélicoptères, précise Antonio Guterres. En juin, l’ambassadeur français à l’ONU, Nicolas de Rivière, avait regretté qu’il n’y ait que 2.000 Casques bleus dans le centre du pays avec « trois hélicoptères mis à disposition une semaine sur deux ».

La France, qui avait annoncé peu avant l’adoption de la résolution la fin de l’opération Barkhane avec une configuration de sa présence militaire, avait alors espéré pouvoir intégrer une hausse des effectifs de la Minusma. Mais l’aval requis du Congrès américain pour une augmentation des dépenses dans les opérations de paix n’avait pas pu être obtenu sur un délai trop court.

Dans une lettre accompagnant son rapport, Antonio Guterres précise que le coût de l’augmentation demandée pour la Minusma est estimé à 182,9 millions de dollars sur un an. La date à laquelle le Conseil de sécurité se prononcera sur cette demande d’augmentation du nombre de Casques bleus n’est pas encore connue.

La Minusma, qui est aujourd’hui l’une des missions de paix de l’ONU les plus coûteuses et plus dangereuses pour ses membres, est autorisée jusqu’à présent à déployer au Mali jusqu’à 13.289 militaires et 1.920 policiers.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés