Disparition d’Ousmane Sy, le Franco-Malien qui marquera à jamais le hip-hop et la danse en France

Paris (© 2020 Afriquinfos)- Le chorégraphe et danseur, figure majeure du hip-hop français et célèbre dans le monde entier, Ousmane Sy, est décédé le dimanche 27 décembre à l’âge de 40 ans, des suites d’une crise cardiaque. 

 L’une des figures majeures du hip-hop français, et célèbre dans le monde entier, Ousmane Sy, codirigeait le Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, au sein du Collectif FAIR-E. 

Le chorégraphe et danseur surnommé tour à tour «Babson ou Baba», a été vainqueur de plusieurs « battles » internationaux. Ousmane Sy avait notamment remporté le championnat du monde «Battle of the Year» avec l’emblématique groupe de hip-hop «Wanted Posse» et quatre fois la rencontre «Juste Debout».Par ailleurs, il intervenait régulièrement comme enseignant ou juré de « battle ». 

 Mais le danseur a également multiplié des projets en parallèle. En 2007, il avait cofondé avec Yugson le groupe «Serial Stepperz» et, en 2012, il avait porté sur les fonts baptismaux la compagnie «ParadoxSal», incarnation de son «projet All4House» qu’il développe réellement depuis 2014. 

 Ousmane Sy, une vie au service de l’Art hexagonal 

 En 2019, Ousmane Sy est au faîte de son art lorsqu’il prend la direction du Centre chorégraphique national de Rennes (CCNRB). Ousmane Sy «a poursuivi par le geste chorégraphique une recherche esthétique influencée autant par le corps de ballet, que l’esprit freestyle du hip-hop ou les combinaisons tactiques du sport à onze, traversé par la conviction que l’identité s’accomplit au service de l’entité», avait souligné et félicité le CCNRB. 

Sa création « One shot » était prévue pour faire l’ouverture, le 9 janvier 2021, du 29e « Suresnes cités danse », festival majeur de la danse contemporaine en France. Originaire du Mali où il est une véritable star, Ousmane Sy a grandi à Antony (commune française de la sous-préfecture du département des Hauts-de-Seine, située dans la métropole du Grand Paris, en région Île-de-France). Son père, réfugié politique avait fui le Mali. Le style artistique du danseur et chorégraphe Sy s’en ressentait, puisqu’il intégrait des mouvements inspirés des danses traditionnelles africaines. 

Ousmane Sy travaillait ces derniers jours avec ses danseuses et préparait sa nouvelle création «One Shot», avant la survenue du drame de ce 27 décembre. 

 V. A. 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés