Nigeria: Buhari présente un budget record de 13080 milliards de Nairas !

Abuja (© 2020 Afriquinfos)- Alors que la première puissance économique du continent traverse une rude période en raison de la crise économique née de la Covid-19, on se serait attendu à plus de prudence de la part des dirigeants de l’Etat fédéral. Et bien non ! Le président nigérian, Muhammadu Buhari a présenté en fin de semaine dernière, pour le compte de l’année 2021, un budget record d’un montant de 13.080 milliards.

C’est un budget 2021 en hausse de 20% par rapport à celui de l’année précédente que Muhammadu Buhari a présenté jeudi dernier. Celui-ci est passé à 13.080 milliards de nairas (28,9 milliards d’euros). Il connaît une hausse de 20% comparativement à celui de 2020 qui culminait à 10.810 milliards de nairas (28,38 milliards d’euros).

En raison de la pandémie du nouveau coronavirus qui devrait plonger le pays dans une récession au troisième trimestre 2020, nombre d’observateurs s’attendaient à un budget moins ambitieux de la part du géant ouest-africain. Mais son président a approuvé ce nouveau budget record et donne ses raisons. Il s’agit de «générer des revenus, ce qui est notre principal défi dans ce budget alors que notre économie fait face à un risque de récession pour la deuxième fois en quatre ans, avec des conséquences négatives importantes», argue M. Buhari. «La croissance du PIB devrait être négative au troisième trimestre de cette année», a prévenu Buhari. «Cependant, nous travaillons assidument à une reprise rapide de la croissance en 2021», a-t-il assuré.

Le Nigeria, premier producteur de pétrole et une des deux plus importantes économies du continent avec l’Afrique du Sud, se remettait déjà difficilement de la récession de 2016-2017. Soumis au contrecoup de la baisse des cours du pétrole dont l’exportation représente environ 90% des recettes en devises étrangères du pays, et près des deux tiers du budget national, il devra emprunter aux institutions financières internationales s’il veut tenir son budget.

Le Fonds monétaire international (FMI) a récemment approuvé un plan de financement d’urgence pour soutenir la lutte contre la pandémie à hauteur de 2,9 milliards d’euros. Un rapport du cabinet financier Moody’s indiquait que «le Nigeria figure parmi les pays dont la situation apparaît la plus préoccupante en termes de soutenabilité de la dette» dans la zone ouest-africaine.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés