Sénégal : la ville futuriste et panafricaniste ‘d’Akon City’, un projet à 6 milliards de dollars !

Dakar (© 2020 Afriquinfos)- C’est à partir de Mbodiène, petit village côtier situé à une centaine de kilomètres au Sud de Dakar, que prendra vie la ville futuriste sortie tout droit de l’imagination d’Akon. La star américaine d’origine sénégalaise a annoncé ce lundi à Dakar, la pose de la première pierre “d’Akon City” et en a donné les détails au grand public.

Sortir toute une ville futuriste de terre, c’est le pari fou que veut réussir l’Américano-sénégalais, Akon, avec ses partenaires et l’accompagnement des autorités sénégalaises. Lundi à Dakar, le chanteur et producteur de 47 ans a partagé sa vision avec les médias nationaux et internationaux, présents à sa conférence de presse.

«Une de mes plus grandes motivations, c’est que quand je suis aux Etats-Unis, je rencontre beaucoup d’Afro-américains qui ne comprennent pas vraiment leur culture. J’ai donc voulu construire une ville ou un projet comme celui-ci pour leur donner la motivation de venir voir d’où ils viennent », a déclaré le chanteur R’N’B, Alioune Badara Thiam de son vrai nom.

Né aux Etats-Unis de parents sénégalais, et ayant passé une partie de son enfance au Sénégal, il est retourné à l’âge de sept ans dans son pays natal, où il a accédé à la notoriété en sortant des tubes comme “Locked Up » ou « Smack That ».

C’est ainsi que même les édifices de la ville dont la conception a été confiée à l’architecte Hussein Bakri ont été pensés pour valoriser la culture africaine. “J’ai dit : ‘Hussein, je veux que mes bâtiments ressemblent à des sculptures. Je veux que l’architecture ressemble aux vraies sculptures africaines qu’ils font dans les villages. Les formes sont peut-être bizarres, mais au moins elles sont africaines », a expliqué le rappeur.

Le coût du projet pharaonique est estimé à 6 milliards de dollars et les travaux débuteront au premier trimestre 2021 pour l’achèvement de la première phase en 2023. ‘Akon City’ sera à terme étendu sur près de 500 hectares. La ville futuriste scindée en districts, sera notamment composée d’un casino, d’un stade multi-sports, d’un Centre commercial, d’immeubles de logements et de bureaux, d’un « village des cultures africaines », des restaurants et des chalets pour touristes. Ou encore d’un hôpital général, d’un poste de police, d’un campus et de studios de cinéma, ainsi que d’un « pôle technologique.

‘Akon City’ sera également doté d’un district agricole, d’îles artificielles, d’une marina pouvant accueillir des navires de croisière. 300.000 personnes sont prévues pour habiter dans la nouvelle ville.

Son promoteur veut en faire une porte d’entrée vers l’Afrique, mais surtout un pôle de développement pour les populations locales et la jeunesse sénégalaise.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés