Tanzanie: Magufuli rempile promettant des élections  » libres et équitables » »

Élections en Tanzanie

Élections en Tanzanie | Le président tanzanien, John Magufuli, a indiqué mercredi qu’il serait candidat à sa réélection lors des élections générales prévues en octobre, après un premier mandat caractérisé par la restriction des libertés publiques dans ce pays d’Afrique de l’Est.

En vue permettre la tenue des élections générales d’octobre Le président tanzanien, John Magufuli, a dissous  le parlement ce mardi, tout en promettant que le scrutin dont la date n’a pas encore été fixée, serait « libre et équitable » dans un pays où l’opposition ne cesse de dénoncer un climat de peur et de répression.

  1. Magufuli, a appelé les acteurs politiques à « éviter les insultes et la violence » pendant la campagne.

Le Parlement devait être dissous, conformément à la Constitution, pour permettre la tenue des élections présidentielle et législatives. La date du scrutin n’a pas encore été fixée.

« Je veux assurer chacun que les élections seront libres et équitables, pour tous les partis politiques », a déclaré devant les parlementaires M. Magufuli,

Cette dissolution intervient une semaine après l’attaque dont a été victime le chef du principal parti d’opposition, Freeman Mbowe, dénoncée comme « politiquement motivée » par son parti, le Chadema.M. Mbowe, qui a annoncé qu’il chercherait à être nommé par son parti comme candidat à la présidentielle, a dû être hospitalisé. Une attaque qualifiée par la représentation de l’Union européenne a qualifié « attaque contre la démocratie ».

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Magufuli, les disparitions et agressions des détracteurs du gouvernement et du chef de l’État se sont multipliées.

L’ex-député Tundu Lissu, qui se présentera également aux primaires du Chadema, avait ainsi été victime en septembre 2017 d’une tentative de meurtre.Le Chadema et d’autres partis d’opposition, dont l’Alliance pour le changement et la transparence (ACT-Wazalendo), ont demandé à ce que les élections soient supervisées par un organisme indépendant pour en garantir la transparence.

« La composition actuelle de la Commission électorale ne garantit pas la liberté du scrutin, car elle est en faveur du parti au pouvoir. Son président et d’autres de ses responsables sont nommés par le chef de l’État qui est le chef du parti au pouvoir », a estimé le président de l’ACT, Seif Sharif Hamad.

Le parti au pouvoir, le Chama Cha Mapinduzi (CCM), avait remporté 99% des sièges lors des élections locales de novembre boycottées par l’opposition pour protester contre des actes supposés de violence et d’intimidation.

Au pouvoir depuis 2015, M. Magufuli, s’est attaqué à la corruption mais au prix d’un style autoritaire qui lui vaut de fortes critiques.

Innocente Nice

Ces articles devraient vous intéresser :

Après le report des élections, une mission de la CEDEAO et de l’OIF à Conakry
Guinée: le président Alpha Condé candidat à un troisième mandat
Côte d'Ivoire : au moins 4 morts dans des manifestations hostiles à une candidature Ouattara
Guinée : La France déplore des élections non "crédibles"
Élections générales 2020: Passe d'armes politiques entre Abiy Ahmed et ses opposants
Burundi : à 2 mois des élections, le risque d’atrocités reste important, selon des enquêteurs de l’O...
Tunisie : le gouvernement de la dernière chance ?
Tanzanie: Un journaliste arrêté pour diffusion de fausses nouvelles
Tanzanie: Mohammed VI et John Magufuli signent 22 Conventions
Éthiopie : l'opposition ne décolère pas devant le report sine die des élections générales 2020
Présidentielle 2020 en Tanzanie: Lissu s'opposera au nom du Chadema à Magufuli
Tanzanie: Le bilan de l'explosion d'un camion-citerne monte à 75 morts
Guinée: la mobilisation contre un supposé 3e mandat recommence
Côte d'Ivoire : pour Henri Konan Bédié, candidat à la présidentielle à 86 ans, "l'âge est un atout".
Tanzanie: Le président Magufuli ordonne la décongestion des prisons
Burundi/Elections générales: Pas de résultats provisoires avant lundi ou mardi prochains (CENI)
Tchad: Elections législatives, une Arlésienne depuis 2015
Présidentielle au Burkina : Kaboré investi samedi par son parti malgré un bilan mitigé
Premier mort du nouveau coronavirus en Tanzanie
Tanzanie: le président ordonne une enquête sur la mort d'une étudiante
Emmanuel Macron annonce la fermeture des frontières de l'Union européenne et le report du second tou...
Report des élections en Guinée : la CEDEAO et l’UA saluent la décision
Elections de novembre 2020 au Faso: le Parlement adapte le Code électoral au péril terroriste
Covid-19 : Le Mali maintient ses élections législatives malgré la menace de l’épidémie

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés