Le Shilling kényan résistera face à la flambée des prix du pétrole

Nairobi (© 2019 Afriquinfos)- Depuis l’attaque des champs pétroliers saoudiens, le prix du brut a connu une hausse qui selon le Gouverneur de la Banque Centrale du Kenya(CBK) n’aura pas ou très peu d’incidence sur l’inflation dans le pays.

Patrick Njoroge a tenu à rassurer ses compatriotes. Lors d’un point de presse animé le mardi 24 septembre dans la capitale kenyane, le Gouverneur de la CBK a laissé entendre que les répercussions que pouvaient avoir la hausse du prix du pétrole seraient de moindre envergure au Kenya. Après la destruction d’un champ pétrolier en Arabie Saoudite une hausse de 10% des prix du pétrole a suivie dans la foulée. Pas de quoi inquiéter le milieu financier kenyan indique Patrick Njoroge. Le Shilling kényan fera de la résistance face aux devises notamment l’euro et le dollar sur le marché des changes, a-t-il déclaré tout en informant que la Banque centrale a décidé de maintenir son taux de prêt de référence à 9%, du fait que le taux d’inflation est resté relativement stable. « Le taux d’inflation est tombé à 5,0% en août, contre 6,3% en juillet, sous l’effet de la baisse des prix des cultures vivrières, tant végétales que non végétales, en raison de l’amélioration de l’offre », souligne la Banque Centrale du Kenya.

Mais n’empêche que la CBK gardera un œil attentif sur l’évolution de l’économie mondiale et domestique, « y compris toute réaction perverse à ses décisions précédentes ».

S.B.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés