Afrique de l’Est : la ZLECA, pourvoyeuse de millions d’emplois et de croissance économique pour la région

Nairobi (© 2020 Afriquinfos)- A l’occasion de la présentation la semaine dernière du rapport intitulé « Création d’un marché régional unifié – Vers la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine en Afrique de l’Est»,  les représentants des six pays de la région prenant part à cette assise, ont mis en exergue les avantages dont ils bénéficieront avec la mise en œuvre de la ZLECA.

L’Afrique de l’Est espère d’importantes retombées de la mise en œuvre de la ZLECA. C’est ce qui motivé la tenue d’une rencontre à laquelle ont pris part, des experts, des responsables gouvernementaux et aussi des représentants de jeunes et de femmes du Kenya, du Burundi, du Soudan du Sud, du Somaliland, de la Tanzanie, du Rwanda et de l’Éthiopie sous l’égide de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et Trademark East Africa.

Le rapport qui a été présenté à cette occasion intitulé  «Création d’un marché régional unifié – Vers la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine en Afrique de l’Est» visait d’exposer les avantages de la ZLECA et de faire des prévisions sur son incidence sur l’économie des pays de la région. Dans le document, on apprend que l’élimination des droits de douane et des barrières non tarifaires requise par l’Accord stimulera le commerce intra-africain et améliorera les perspectives de développement de l’Afrique de l’Est, permettant aux entreprises régionales de puiser dans les marchés à croissance rapide à la fois dans la région et dans toute l’Afrique. Stephen Karingi, Directeur de la Division de l’intégration régionale et du commerce à la CEA, qui a également assisté à l’événement, a ainsi déclaré que d’ici 2040, la ZLECA pourrait augmenter la valeur des exportations agricoles et alimentaires du continent de 16,8 milliards de dollars.

Rien que pour l’Afrique de l’Est l’entrée en vigueur effective de la Zone de libre-échange pourrait créer un augmentation des recettes s’élevant à 1,8 milliard USD, augmenter les exportations intra-africaines de plus de 1,1 milliard USD et créer plus de 2 millions de nouveaux emplois.

Le rapport présenté fait également cas des goulots d’étranglement qui pourraient freiner l’impact de la ZLECA. Il donne aussi des directives aux entreprises du secteur privé qu’aux gouvernements afin qu’ils ciblent leurs actions et prises de décisions en vue d’une zone de libre –échange vraiment bénéfique.

Boniface T.

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés