Congo : les travailleurs de l’ex-ONPT revendiquent le paiement de 33, 05% de leurs droits

Afriquinfos Editeur 12 Vues
3 Min de Lecture

Dans un concert de casseroles organisé par leur comité, les ex- travailleurs de cette entreprise d'Etat liquidée demandent au gouvernement, "le paiement sans condition de ces pourcentages prélevés, sans leur accord et en toute illégalité".

Ils dénoncent, ainsi, "une sorte de cacophonie constatée lors de la paie de leurs salaires, entretenue par certains syndicalistes qui, au lieu de défendre les droits des travailleurs congolais", s'aligneraient, disent-ils, "derrière certains membres du gouvernement qui leur proposeraient des pots de vin".

"Nous demandons au chef de l'Etat de nous aider, nous sommes des Congolais, nous sommes ses enfants, nous sommes pour la paix. Ce genre de syndicalisme qui induit le gouvernement en erreur, n' est pas pour la paix", a martelé . Rock Mokengo, un des membres de ce collectif.

"Nous demandons seulement le reversement de nos droits et tout pourra entrer dans l'ordre, ce n'est même pas un problème politique contrairement à tout ce que les gens racontent dans la cité ", a-t-il fait observer.

La législation du travail en vigueur dans le pays, ne permet pas de défalquer sur les arriérés de soldes d'un individu, a-t-il relevé.

"On a vu comment s'est effectué le paiement des droits des travailleurs à la société d'Assurances et réassurances du Congo ( ARC) et à Hydro Congo, sans prélèvements", a-t-il signifié, condamnant ainsi ces mauvaises pratiques qui entravent le bon déroulement de ce processus de paiement.

Un autre membre de ce collectif, David Ombandza, pense qu'à travers ce genre de pratiques, leur retraite peut être compromise, d'autant plus qu'aucune garantie ne leur est donnée à ce jour sur ce qu'ils pourraient gagner, au moment de leur départ à la retraite.

"En dehors de cette revendication, nous n'avons pas une autre, car nous sommes des partisans de la paix, et c'est gênant que des Congolais que nous sommes, nous subissons cette injustice, ce n' est pas normal", a-t-il déploré.

Lors du Conseil des ministres du 29 juillet 2011, il avait été décidé de prélever 17 % sur le montant global des droits des agents de l'ex-ONPT, dont la paie, initialement prévue pour 2009, n'a pu être effectuée qu'en 2011, rappelle-t-on.

Dans ce cadre, une rencontre entre les ministères du travail et des finances ainsi qu'avec les partenaires sociaux, avait été initiée par ce Conseil des ministres, pour un éventuel paiement des droits de ces ex-agents.

Licenciés depuis la mise en oeuvre du plan de restructuration de l'ex-ONPT lancée en 2004 par le gouvernement congolais, près de 1.500 ex-travailleurs de cette société n'ont pas toujours perçu la totalité de leurs droits, a-t-on appris

Pour 2012, le paiement des droits de ces ex-travailleurs va s' effectuer en mars, juin, septembre et décembre prochain, indique-t- on.