Cameroun : environ 2.000 décès sur près de 8.000 accidents de la route en 2011

Afriquinfos Editeur 13 Vues
2 Min de Lecture

Ces statistiques témoignent de l'ampleur des accidents de la route dans ce pays d'Afrique centrale et démontrent l'importance du projet de Centre national des urgences intégré, le premier du genre « au niveau de la sous-région », s'est réjoui le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda.

Construit avec l'aide de la Corée du Sud à proximité de l’Hôpital central de Yaoundé qui comporte en son sein un modeste centre d'accueil et de coordination des urgences, cette structure est dotée, entres autres, de deux salles d'opération et d'une unité de brûlés. « Je pense que nous pouvons être plus efficaces et sauver des vies », a souligné le ministre Mama Fouda.

Recueillis par des équipes du Service d'assistance médicale d' urgence (SAMU) déployées notamment dans des localités proches de la capitale, les patients d'urgences traumatologiques issus des accidents de la route ont été jusqu'ici transportés à l'Hôpital central de Yaoundé, souvent débordé lors d'accidents graves, à cause d'une insuffisance d'équipements et de personnels qualifiés.

Chargé aussi de la prise des victimes d'autres sinistres, le futur Centre national des urgences est destiné à répondre à ces préoccupations. Il sera appuyé par un centre spécialisé pour la réanimation des patients des accidents cardiovasculaires, également en projet au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Yaoundé.