Les étudiants de l’Université de Libreville vidés du campus par la force de l’ordre

Afriquinfos Editeur 9 Vues
1 Min de Lecture

L'entrée principale de cette institution est sous la haute surveillance d'un déploiement des éléments de force de l'ordre, afin d'éviter la violence que cause depuis leur mouvement d'humeur.

Selon un communiqué du Rectorat, l'université est fermée par décision du gouvernement suite aux violences qui scandent les étudiants, malgré l'appel à l'apaisement du ministre de l' Enseignement supérieur, Séraphin Moundounga, il y a quelques jours.

Les grévistes réclament le versement de la bourse et l' annulation de la récente décision par le gouvernement limitant l' âge limite d'inscription en master 2 à 27 ans.

Lundi dernier, les étudiants grévistes ont perturbés le fonctionnement normal de certains établissements scolaires.

La fermeture de l'université intervient dans la mesure où les cours du semestre, ainsi que les examens ne sont pas encore à la fin dans plusieurs départements.

Le gouvernement prévoit tout risque de débordement surtout en cette période la CAN-2012.