Le Congo compte améliorer le trafic routier

Afriquinfos Editeur 9 Vues
3 Min de Lecture

M. Ouosso a traduit cette ambition au cours d'une cérémonie d'échange des voeux de nouvel an 2012 avec les agents des administrations sous tutelles auxquels il a demandé d'y oeuvrer davantage.

En effet, l'année 2012 sera évaluée périodiquement sur la base des résultats dans chaque département du pays, dans le cadre de la Gestion axée sur les résultats (GAR), a fait savoir le ministre Ouosso.

"Les conditions sont réunies pour poursuivre les missions assignées au département, avec la réception imminente de matériels techniques spécialisés destinés à gérer les routes bitumées réalisées à travers le pays, en vue d'assurer le confort de circulation aux usagers de la route, à travers l'entretien des routes et ponts au Congo", a-t-il affirmé.

A ce propos, le ministre de l'équipement et des travaux publics a noté le défi du Pool en 2012, qui consiste à améliorer les points noirs des tronçons secondaires, comme l'axe Nganga-Lingolo-Linzolo-Kimpandzou-Voka, tout en rattrapant le retard dans l'aménagement du réseau routier départemental, afin de connecter toutes les localités du chef-lieu Kinkala, avant les festivités du 15 août 2012.

Pour sa part, le président du collectif des travailleurs de ce département ministériel, Norbert Sili Sili, a traduit à M. Ouosso, la reconnaissance des agents pour les actions entreprises en 2011, notamment la réalisation effective des axes routiers nationaux et intégrateurs régionaux, des ouvrages de franchissement et autres travaux d'aménagement du réseau routier national.

La promotion de la bonne gouvernance pour améliorer l'efficacité de la dépense publique, la qualité des infrastructures et des services de base, le renforcement des capacités managériales et de planification par le moyen des séminaires, stages de formation, de perfectionnement ou de recyclage, font également partie des réalisations de 2011.

L'action de cette même année a porté sur la mise en œuvre des projets d'eau et d'assainissement à Brazzaville et Pointe-Noire, le réaménagement du cadre organique du Bureau de contrôle du bâtiment et des travaux publics (BCBTP), le redéploiement des jeunes recrues de la fonction publique.

A cette occasion, il a annoncé les actions à mener en 2012, à savoir l'exécution du programme d'entretien routier, la poursuite de l'effort visant à valoriser les compétences par le moyen de la formation, l'approfondissement de la plate-forme d'échanges professionnels et de discussions sur les questions du secteur routier, la mesure des performances et l'évaluation des indicateurs de performances en conciliant la politique des moyens avec celle des résultats et des objectifs, ainsi que la tenue régulière des commissions partenaires d'avancement (CAPA).

A ce sujet, il a manifesté la volonté de l'ensemble des travailleurs du département, d'accompagner le ministre Ouosso dans cette lourde tâche.