Burundi : l’opposant Agathon Rwasa appelé à rentrer pour entamer un dialogue

Afriquinfos Editeur 5 Vues
2 Min de Lecture

"Le parti FNL encourage le gouvernement à mettre tout en oeuvre pour que les politiciens honnêtes se trouvant à l'étranger pour des raisons politiques puissent rentrer afin de participer au dialogue promis par le chef de l'Etat lors de son discours de voeux à la Nation à la veille du Nouvel An 2012", a déclaré dans un communiqué de presse Jacques Bigirimana, secrétaire général du parti FNL.

Quant aux négociations entre le gouvernement et Agathon Rwasa, M. Bigirimana considère celui-ci "comme étant un membre du parti comme tout munamarimwe (membre de ce parti) régi par les textes et règlements du parti".

A ce titre, a-t-il ajouté, "nous trouvons qu'il doit négocier avec les dirigeants du parti FNL et c'est à ces derniers d' informer le gouvernement qu'il y a un membre du parti FNL qui veut rentrer d'exil et ainsi demander sa sécurité d'autant plus qu'il a droit à cette sécurité".

Il termine le communiqué de presse par un appel à Agathon Rwasa de venir présenter sa candidature de diriger le parti au cours d' un congrès prévu en 2013.

"Tout munamarimwe (membre du parti FNL) qui souhaite être dirigeant du parti FNL devrait d'abord observer les textes qui régissent le parti et s'y conformer scrupuleusement. (..) Nous profitons de cette occasion pour inviter Rwasa Agathon à venir présenter sa candidature en temps utile pour lever tout équivoque".