Gabon : les forces en lice pour les élections légisaltives de samedi

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Il y a 12 partis de la majorité et 15 de l'opposition.

L'Union du peuple gabonais (UPG) de l'ancien opposant historique, Pierre Mamboundou, décédé il y a deux mois, est le principal parti de l'opposition en lice.

Eplorés par la perte de leur leader, les héritiers de Pierre Mamboundou rêvent de battre le record de 7 députés obtenu en 2006.

- Advertisement -

L'Alliance des baptiseurs de Me Séraphin Ndaot bien implantée à Port-Gentil, la capitale économique, pourrait glaner quelques sièges.

C'est aussi le cas de l'Union pour une nouvelle République ( UPNR) de Louis Gaston Mayila et du FAR de Léon Mbou Yémbi.Du côté de la majorité, le PDG, Parti démocratique gabonais au pouvoir, reste le fer de lance.

Super favori du scrutin, il est le seul à avoir présenté 120 candidats sur les 120 sièges.

Face à une opposition divisée et affaiblie, le Cercle des libéraux réformateurs (CLR) du général à la retraite Jean Boniface Assélé se présente comme le principal rival du PDG.

Les autres partis de la majorité qui livrent la concurrence au Parti au pouvoir sont le Rassemblement pour le Gabon (RPG) de Paul Mba Abessole et l'Alliance pour la démocratie et la République (ADERE) de l'ancien vice président de la République, Didjob Divuge Di Ndinge.

L'Ex Union nationale, le Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ) et le Rassemblement national des bucherons (RNB) sont les principales formations qui boudent le scrutin faute de transparence.

Finalement, le principal enjeu de ces élections est le tau de participation. 746.000 sont appelés aux urnes.