Culture : la troupe de Tianjin émerveille le public de Yaoundé

Afriquinfos Editeur
3 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

En présence du gouvernement camerounais conduit par le Premier ministre, Philemon Yang, aux côtés de Mme Liu, les artistes chinois ont exécuté divers tableaux captivants, puisés dans un répertoire alliant musique, chorégraphies puis acrobaties, un aperçu d'un riche patrimoine tirant ses racines d'une ville symbolique, carrefour de civilisations : Tianjin.

Entre le Nord et le Sud de la Chine, l'Orient et l'Occident, Tianjin représente en effet un pont culturel où l'ouverture, la tolérance et la diversité constituent les valeurs essentielles, d'après une description officielle. "Grand quai de l'opéra de Pékin", "lieu de naissance de l'opéra Ping" ou encore "ville natale du folk du Nord", "berceau des chanteurs", les noms de baptême n'en finissent pour souligner sa grande réputation d'écrin d'arts colorés folkloriques.

 L'évocation de cette ville renvoie ainsi à la peinture pour la Fête du printemps de Yangliuqing, à la figurine d'argile peinte des Zhang, au cerf-volant des Wei, à la sculpture en brique et en bois, au piper coupé, etc.

- Advertisement -

Une combinaison du Théâtre de chant et danse et de la troupe d'acrobatie de la ville, les artistes admirés par le public de Yaoundé se sont distingués par leur talent hors du commun, comme sait en produire la Chine, pour une prestation réglée au millimètre près et servie comme une cerise sur la gâteau pour une commémoration éclatante des 40 ans d'amitié et de coopération sino-camerounaise, sous le thème "Culture chinoise au foyer 2011 : Tainjin charmante".

Moment de communion entre deux peuples qui se vouent une grande estime, ce spectacle ayant aussi coïncidé avec la tenue de l'édition 2011 du Salon international de l'entreprise Yaoundé (Promote) découle d'un programme culturel adopté par la quatrième conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine en novembre 2009 à Charm el-Cheikh en Egypte.

Sous le nom de "Plan d'action de Charm el-Cheikh 2010-2012", ce programme comporte deux festivals, "Culture chinoise au foyer " et "Cultures africaines au foyer" respectivement organisés dans les pays africains et en Chine par le ministère chinois de la Culture en collaboration avec ses homologues du continent africain dans les années paires pour le premier et les années impaires pour le second.

 Mené dans une trentaine de pays africains,  "Culture chinoise au foyer" décline plus de 130 projets culturels, variant entre des tournées de troupes artistiques chinoises en Afrique, des expositions, des conférences, des formations, la création en résidence, la projection des films, la traduction et la diffusion des feuilletons télévisés, etc.