Egypte : poursuite du procès de l’ex-président Moubarak et de ses anciens collaborateurs

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Le procès a commencé mardi matin vers 10h00 (08h00 GMT) et a duré environ une heure. Moubarak, ses deux fils Alaa et Gamal, l'ancien ministre de l'Intérieur Habib el-Adli et cinq assistants d'Adli ont comparu en cour.

Parmi les défendeurs figuraient  l'homme d'affaires fugitif, Hussein Salem, et l'ancien vice-ministre de l'Intérieur, Ahmed Ramzi. Ce dernier était absent au tribunal en raison de sa mauvaise santé.

Moubarak, Adli et ses six collaborateurs ont été accusés d'avoir ordonné le meurtre des manifestants. Moubarak, ses deux fils et Salem ont été accusés d'accepter et d'offrir des pots-de-vin, de corruption financière, de gaspillage délibéré de fonds publics et d'abus de son pouvoir présidentiel pour des profits personnels dans l'exportation de gaz naturel égyptien à Israël.

- Advertisement -

Moubarak et ses deux fils ont comparu devant le tribunal à plusieurs reprises depuis le début de leur procès le 3 août. Ils sont accusés de corruption et d'avoir ordonné le meurtre de plusieurs manifestants, mais ils ont rejeté ces accusations. Le chef du Conseil suprême des Forces armées au pouvoir, Hussein Tantawi, et l'ancien vice-président Omar Suleiman, ont témoigné lors des sessions précédentes.

Le tribunal a repris le procès mercredi dernier.