Afrique du Sud : hausse du nombre de compagnies de sécurité en raison des crimes

Le nombre de compagnies de sécurité est passé de 4  600 en 2005, à 7 500 en 2010, en hausse de

61%, a annoncé l'Institut des relations inter-raciales d'Afrique du Sud.

Pour la même période, le nombre de gardes de sécurité employés a augmenté de 236%.

Ce phénomène résulte non seulement d'une hausse de crimes, mais aussi de la baisse de la confiance des populations en leur police, a rapporté le journal Beeld.

Les populations s'appuient de plus en plus sur les services d'intervention armée que sur la police pour leur propre sécurité, selon le journal.

Il y a un besoin pour les interventions armées en raison de la hausse d'actes criminels ciblant des foyers et des commerces, tels que des vols, a indiqué Johan Burger, de l'Institut des études de sécurité.

On s'est inquiété du fait que des compagnies de sécurité remplaceraient la police dans la protection des commerces et des maisons.

La solution idéale, c'est que des compagnies de sécurité travaillent main dans la main avec la police, au lieu de la remplacer, ont indiqué des experts de sécurité.

Un institut de recherche a placé les villes sud-africaines sur une liste de 50 endroits les plus dangereux de la planète.

Il s'agit du Cap, de Durban, du Port Elizebath et de Johannesburg, quatre villes sud-africaines, selon le groupe de recherche mexicain Seguridad, Justicia y Paz (Sécurité, Justice et Paix).

Parmi les quatre villes, le Cap est considéré comme plus dangereux que Johannesburg, ville qui est

pourtant connue pour des crimes.

Le Cap est la 34ème plus dangereuse ville dans le monde, alors que Johannesburg occupe la 50ème place.

Durban et Port Elizabeth sont également plus dangereux que Johannesburg, selon la même étude.

Les villes sont classées selon le nombre de meurtres par 100  000 habitants.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés