Madagascar : seulement 3 à 5% de la population adulte sont bancarisés

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Selon la CNMF, la pénétration de la population à la microfinance à Madagascar n'atteint pas les 20% de ses 21 millions d'habitants.

Pour augmenter ce taux de bancarisation, la CNMF et l'Agence Française de Développement (AFD) compte créer de nouveaux canaux de distribution des services financiers à travers le mobile banking au profit des personnes rurales.

Le coordonnateur national de la CNMF Rajoelina Francis Blaise a dit qu'une étude d'opportunité a été réalisée par un pool de cabinets de consultants durant les mois de septembre et d'octobre pour déterminer les potentialités de Madagascar en termes d'offre de services financiers accessibles par téléphone.

- Advertisement -

"Parmi les travaux qui nous attendent, la mise en place d'un cadre légal permettant aux Institutions de Microfinance implantées dans le milieu rural d'effectuer des opérations financières à travers le mobile banking", a-t-il indiqué.

"Les textes régissant les payements électroniques est en cours de finalisation, mais l'AFD encourage l'amélioration de la couverture téléphonique dans la grande île pour permettre le mobile banking accessible au milieu rural étant donné que ce système de paiement permet d'effectuer la transaction en toute sécurité et avec moins de frais", a ajouté le coordonnateur de la CNMF.

Quatre opérateurs téléphoniques exercent actuellement à Madagascar, dont Telma, Orange, Airtel et Life. Les trois premiers utilisent déjà ce système de transaction monétaire à travers le téléphone mobile. M'Vola pour Telma, Orange money pour Orange et Airtel money pour Airtel.

Ces trois opérateurs ont recensé 700.000 personnes dans l' ensemble leur client utilisant le mobile banking depuis sa première année de mise en oeuvre à Madagascar.