Affaire des transferts douteux: Ce sera finalement une amende pour Claude Le Roy!

Afriquinfos
2 Min de Lecture

Strasbourg (© 2016 Afriquinfos) – Claude Le Roy, l’actuel sélectionneur du Togo s’en sort plutôt bien. Alors que quelques semaines plus tôt, il était à l’article de la prison dans le dossier de transferts frauduleux de joueurs dans lequel il est cité, le technicien français se contentera de payer une amende de 15.000 euros.

Le «Sorcier Blanc échappe à la prison», ce titre pourrait barrer la une des journaux après le verdict de la justice française concernant l’affaire de transferts douteux dans laquelle il était impliqué. Le Tribunal correctionnel de Strasbourg avait requis une peine d’emprisonnement de 18 mois à l’encontre de l’entraîneur français.

Claude Le Roy était accusé de complicité de faux et usage de faux s’agissant du transfert de Per Pedersen, à l’époque où il occupait le poste de manager de l’équipe strasbourgeoise.

- Advertisement -

Il était reproché à l’actuel sélectionneur des Eperviers d’avoir été complice de l’émission de fausses factures, pour permettre à la branche britannique d’IMG, société à l’époque propriétaire de Strasbourg, et à divers intermédiaires de toucher des commissions sur les contrats de transfert de joueurs, au détriment des comptes du Racing Club Strasbourg. Un délit qui ne suffit pas à l’envoyer en prison aux yeux des juges, puisqu’il ne devra payer qu’une amende de 15 000 euros.

Son ancien patron à l’époque des faits, écope quant à lui de sanctions plus lourdes. Patrick Proisy est condamné à 10 mois de prison avec sursis, en plus d’une amende de 25.000 euros.

Débarrassé de ses ennuis judiciaires, Claude Le Roy peut plus sereinement s’occuper de la préparation de l’équipe nationale togolaise, qui sous sa houlette, s’est miraculeusement qualifiée pour la CAN Gabon 2017. Il a récemment rendu public une liste de 48 joueurs pré sélectionnés.

 

T.W.