CHAN Algérie 2023, la meilleure édition jusqu’à présent organisée (Patrice Motsepe)

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Alger (© 2023 Afriquinfos)- Il fut un temps où en Afrique, au sortir d’une compétition, les commentaires portaient plus sur les ratés et dysfonctionnements. Cette époque est désormais révolue avec les récentes compétitions que le continent a organisées, à l’instar du CHAN Algérie 2023. Le président de la CAF, Patrice Motsepe n’a pas caché son satisfecit et se dit confiant pour l’avenir du tournoi dédié aux joueurs locaux.

L’édition 2023 du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) a donné un nouveau souffle à la compétition qui semblait vouer à une prochaine disparition. Les stades, l’organisation, les infrastructures d’accueil, les transports, le public, tout était au rendez-vous de cette édition du CHAN qui a vu le 4 février dernier, le sacre du Sénégal face au pays hôte.

De quoi rendre extatique le patron du football africain: ‘’Je dis avec assurance que le CHAN en Algérie est le meilleur de tous les temps […]. La qualité du football, des installations, des stades, des terrains, des arbitres, la VAR, les hôtels, les transports’’, a déclaré Patrice Motsepe.

Le président de la CAF, même si le pays hôte n’a pas encore été révélé, évoque déjà l’édition suivante.  ‘’Nous voulons que le CHAN se développe et soit une compétition aux standards internationaux, a martelé Patrice Motsepe. Nous devons donc soutenir cela avec un apport financier. Il faut que les acteurs soient récompensés à la hauteur de leurs efforts. C’est aussi une façon de contribuer au développement du football local ‘’.

- Advertisement -

Les règles devraient également évoluer pour rehausser le niveau de la compétition. Aujourd’hui, seuls les joueurs évoluant dans leur championnat local peuvent être sélectionnés par leur pays pour disputer le tournoi. « Il faudrait qu’un joueur qui joue dans un club étranger, du moment que c’est en Afrique, puisse représenter son pays au CHAN. Nous allons étudier cela en Comité exécutif ‘’, promet Patrice Motsepe.

S. B.