Y’Africa, le magazine TV des talents africains : Orange annonce une troisième saison consacrée aux sportifs du continent

Afriquinfos Editeur
7 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Paris (© 2024 Afriquinfos)- Orange lance la saison 3 de son programme-phare Y’Africa, qui sera diffusée chaque semaine à partir de mi-avril sur 15 chaînes de télévision nationale africaines. Cette nouvelle saison est dédiée aux parcours de 28 talents sportifs de 12 nationalités différentes. Comme pour les 2 premières saisons, la réalisation a été confiée à Dan Assayag et la production à Fame Productions. La saison 3 compte 7 épisodes de 52 min.

Le projet Y’Africa a été lancé par Orange en février 2020. Les 2 premières saisons ont eu un énorme succès, aussi bien sur les 15 chaines de télévision africaines que sur les réseaux sociaux où, en cumulé, les contenus extraits de la série ont dépassé les 80M de vues. Les deux premières saisons mettaient en lumière la richesse et la diversité des cultures africaines avec 63 portraits d’artistes. La 3ème saison présente 28 sportifs olympiques et paralympiques de haut niveau, des grands champions, des challengers et des espoirs du continent.

Inspirée par l’extraordinaire vivier de talents dont regorge le continent, Y’Africa continue ainsi de célébrer la vitalité et la pluralité de l’excellence africaine. Le nom du programme reflète d’ailleurs cette connexion avec le continent.

“Y’Africa” étant la contraction de “Africa Ya lelo” ou “l’Afrique d’aujourd’hui” en Lingala.

- Advertisement -

Des images à couper le souffle, des histoires extraordinaires

La Saison 3 de Y’Africa c’est d’abord 18 mois de tournage aux quatre coins du monde : en Afrique du Sud, en Algérie, au Burkina Faso, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Espagne, aux Etats-Unis, en Éthiopie, en France, au Kenya, au Maroc, au Nigéria, au Sénégal et en Tunisie. Parmi les 28 athlètes, ce sont 13 grands champions, champions olympiques, champions du monde ou détenteurs de records du monde :

• Tigst ASSEFA (Ethiopie), Recordwoman du monde du Marathon, …

• Hugues Fabrice ZANGO (Burkina Faso), Champion du monde 2023 du triple-saut, …

• Cheick Sallah Junior CISSÉ (Côte d’Ivoire), Champion du monde 2023, médaille d’or aux JO 2016 de Rio de Taekwondo, …

• Tamirat TOLA (Ethiopie), Champion du monde 2022 du Marathon, …

• Amane BERISO SHANKULE (Ethiopie), Championne du monde 2023 du Marathon,

• Amos KIPRUTO (Kenya), Médaille de bronze aux Mondiaux 2019 du Marathon, …

• Sabastian KIMARU SAWE (Kenya), Champion du monde sur route 2023 au semi-marathon, …

• Khadija EL MARDI (Maroc), Championne du monde poids lourds en boxe amateurs 2023, …

• Nicolas Pieter DU PREEZ (Afrique du Sud), Médaille d’or aux Para-JO 2020 de Pékin de Cyclisme sur route, …

• Djamel SEDJATI (Algérie), Vice-Champion du monde 2022 du 800m, …

• Kaylia NEMOUR (Algérie), Vice-championne du monde barres asymétriques 2023, …

• Soumaya BOUSAID (Tunisie), Médaille de bronze aux Para-JO 2020 de Pékin au 1 500 mètres T13, …

• Oussama MELLOULI (Tunisie), Médaille d’or aux JO 2012 de Londres au 10 km en eau libre, …

Y’Africa Saison 3, c’est la mise en images de 21 disciplines olympiques, des plus connues (athlétisme, natation, boxe, gymnastique, escrime, judo) aux plus récentes (BMX, skateboard, surf, …). Enfin, parmi les sportifs mis à l’honneur dans la série, on retrouve aussi des athlètes qui ne cessent, avec sérieux et rigueur, de se préparer pour toutes les grandes compétitions internationales sans encore avoir décroché de titre. Pour autant, leurs parcours, leurs préparations, leurs histoires méritent le détour.

La Saison 3 a aussi été l’occasion du lancement, l’été dernier, de la page Facebook Y’Africa. Forte de plus de 350 000 followers à date, cette plateforme de communication exceptionnelle va continuer à valoriser les talents du continent africain.

Pour Jérôme Hénique, Directeur Général d’Orange Afrique et Moyen-Orient :« La saison 3 de Y’Africa marque une nouvelle étape dans notre engagement à mettre en lumière la richesse et la diversité des talents africains. Cette série offre une plateforme unique pour célébrer cette jeunesse ambitieuse et déterminée. Je suis ravi que le groupe Orange joue une nouvelle fois un rôle clé dans la mise en valeur de ces récits inspirants. »

Pour Caroline Guillaumin, Directrice Exécutive de la Communication d’Orange : « En cette année olympique, nous avons décidé de mettre à l’honneur les talents sportifs du continent africain. Après 2 saisons consacrées aux artistes, Y’Africa revient avec une série exceptionnelle de portraits d’athlètes, femmes et hommes, champions et grands espoirs, tous mobilisés vers un seul objectif : le dépassement de soi. Au travers de ce programme, lancé en 2020, nous souhaitons partager au plus grand nombre la dynamique du continent africain. C’est aussi une autre manière d’incarner la marque Orange en nouant un dialogue sincère avec nos publics. »

Pour Dan Assayag, réalisateur de la série : « J’ai admiré la beauté, la grâce, l’agilité et la puissance des athlètes lorsqu’ils exploitent le maximum de leur potentiel. J’ai compris pourquoi la motivation n’est rien sans la discipline. J’ai observé que les athlètes de haut niveau ont une capacité de travail au-dessus de la moyenne. J’ai bien vu aussi qu’ils acceptaient d’avoir mal. J’ai compris que le sport olympique est un monde en soi. Et ils m’ont fait comprendre, tous à leur façon, ce que voulait dire représenter son pays, un pays africain. Pour toutes ces raisons, la Saison 3 de Y’Africa est spéciale pour moi. »

Afriquinfos