Tunisie : Premières législatives pour un nouveau départ politique

ecapital
2 Min de Lecture

Les appels sont lancés depuis samedi dernier pour amener les Tunisiens à voter massivement."Depuis la révolution, les élections sont un espoir pour le monde arabe, a déclaré le Premier ministre Mehdi Jomaa.

Et auministre de la Défense, Ghazi Jeribi de dire."J'appelle tous les Tunisiens à voter massivement car, c'est un jour très important pour l'histoire politique de la Tunisie, et à ne pas avoir peur des menaces, car les terroristes ont cet objectif d'empêcher les élections, la création d'une démocratie, d'un Etat de droit".

 Depuis la révolution, la Tunisie a assisté à l'essor de groupes jihadistes, responsables d'attaques ayant tué des dizaines de membres des forces. Quelque 80.000 policiers et militaires ont été dès lors déployés pour assurer la sécurité pendant  le scrutin.Selon les sondages officiels, deux partis sont parmi les favoris: les islamistes, au pouvoir de2012 à 2014, et  le Nidaa Tounès, une formation hétéroclite rassemblant  des anciens opposants du président déchu, Zine El Abidine.

- Advertisement -

L'ISIE (instance électorale suprême) a précisé qu'elle ne serait probablement pas en mesure d'annoncer les résultats dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu'elle a jusqu'au 30 octobre pour faire état de la composition du nouveau Parlement. Les partis en lice peuvent néanmoins publier plus tôt des résultats de leur décompte des voix, le dépouillement étant public.

 Larissa Agbenou