Togo/SIDA : 1.377 enfants sous ARV contre 21.000 cas séropositifs infantiles

Afriquinfos Editeur 3 Vues
2 Min de Lecture

 Il a révélé ce chiffre au cours d' un atelier de renforcement des capacités en matière de prise en charge du VIH chez l' enfant, une rencontre qui regroupe des médecins togolais et des experts, continentaux, de l'ONUSIDA et de l'UNICEF.

 L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a-t-il ajouté, recommande que ces enfants soient mis sous traitement, car lorsque ces derniers ne reçoivent aucun traitement, 30% décèdent avant leur premier anniversaire et 50% meurent avant l' âge de deux ans.

L'expert international de l'Organisation Panafricaine de Lutte pour la Santé (OPALS), Pr Christian Courpotin, soulignant que l' amélioration de la prise en charge du VIH chez l' enfant requiert davantage d'efforts et d' innovations, a indiqué que son institution, en partenariat avec l' UNICEF, donne un appui technique depuis plusieurs années au Togo, en renforçant les compétences du personnel soignant et en visitant des centres de santé qui offrent des services de prise en charge en matière de VIH. Le ministère de la Santé fait noter que le combat contre le VIH chez l'enfant connaît, depuis bientôt deux quinquennats, une intensification avec la prise en charge du nouveau-né d' une mère séropositive en salle d' accouchement, le suivi post-natal de l'enfant et au-delà, le diagnostic précoce pour vérifier son statut, la prévention, la mise sous des antirétroviraux (ARV) et le traitement des principales infections opportunistes chez l' enfant dont la tuberculose, la prise en charge psychologique et sociale de l'enfant ou de l'adolescent ainsi que de sa famille.