Togo : La rivalité UFC-ANC s’invite dans les faits et gestes de l’Opposition

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

En amont de l’ouverture de la campagne électorale en cours au Togo, l’UFC n’a cessé de répéter qu’elle privilégie la tenue d’un dialogue en aval du scrutin législatif du 25 juillet, de même que pour la matérialisation des réformes institutionnelles et constitutionnelles recommandées par l’APG (Accord politique global du 20 août 2006). Une position que l’ANC a toujours perçue comme une pierre jetée dans son jardin, tant, à travers ses traditionnelles marches hebdomadaires, elle ne s’est jamais lassée de réclamer une « réouverture sincère du dialogue inter-togolais pour plancher sur les grands maux sociaux et politiques du Togo ».

Au CST (Collectif sauvons le Togo dont est membre l’ANC), on estime qu’il faut « libérer par un bon score aux législatives 2013tous les collaborateurs à l’action gouvernementale qui ferment les yeux par peur ou au nom de la politique du ventre sur les errements du gouvernement », explique Pr Komi Wolou de ce Collectif, en faisant allusion à tous ceux qui cautionnent l’action de l’exécutif au Togo ». « Pour le compte des législatives de 2013, nous sommes dorénavant prêts à répondre du tic au tac à toute accusation ou attaque verbale de l’UFC durant la campagne en cours », détaille Me Isabelle Ameganvi, vice-présidente de l’ANC. Dans le même ordre d’idées, Jean-Pierre Fabre, président de l’ANC a dénoncé l’utilisation ces derniers jours par l’Ufc d’affiches de campagne sur lesquelles on retrouve sa photo et celle de Patrick Lawson (premiers responsables de l’ANC) sur fond de l’effigie de l’UFC ! « Nous sommes à même d’identifier ceux qui sont à l’origine de ce montage d’images ; nous leur disons tout simplement d’arrêter le plus tôt possible de telles manipulations », a lancé M. Fabre à ses anciens camarades de l’UFC.

Cette utilisation détournée des photos de ces politiques a eu lieu dans la préfecture des Lacs (sud-Togo) selon l’ANC. L’UFC qui est si prompte à répondre à l’ANC sur ces genres de questions politiques est muette jusqu’à présent sur ces accusations.

 

Afriquinfos