Togo /législatives : Une mission d’observation appelle au calme et à la fraternité

Afriquinfos Editeur 15 Vues
2 Min de Lecture

« Nous exhortons la classe politique et les Togolais à aller à ces élections avec sérénité, à accepter dans le calme et la fraternité le verdict des urnes qui traduira la volonté souveraine du peuple togolais et, surtout, à éviter tous actes de nature à nuire à la paix et à la cohésion sociale», a déclaré Me Koudou Désiré, le porte-parole de la mission.

Dans un communiqué, la mission a convié le peuple togolais à « pérenniser les acquis qui font aujourd'hui du Togo un pays émergeant, important dans la sous-région qui suscite l'intérêt et bénéficie de l'admiration au plan international ».

Elle a salué les efforts consentis par les acteurs politiques pour parvenir à des solutions idoines sans qu'il n'y ait eu une grande implication extérieure. « Nous souhaitons vivement que ces valeurs soient mises en avant durant toute le processus électoral et que toutes les questions soient l'objet de discussion pour éloigner définitivement le Togo des actes de violence et anti- républicains », a indiqué la mission conjointe.

Dans son communiqué, elle a émis le souhait que les législatives de 2013 soient un « exemple de démocratie et un pas de plus pour le Togo vers le développement auquel aspire les peuples en Afrique ».

Cette mission conjointe est composée de 20 observateurs en provenance de divers pays africains et de la diaspora africaine en Europe. Elle est arrivée au Togo depuis le 1er juillet pour l'observation des périodes pré-électorales, électorales et post- électorales des législatives du 25 juillet.