Togo/Kara: Déplacement fructueux et collégial de diplomates européens à l’intérieur du pays

Afriquinfos Editeur 89 Vues
6 Min de Lecture

Kara (© 2024 Afriquinfos)- Une mission conjointe réunissant l’équipe Europe s’est déroulée au Nord du Togo du 04 au 07 juin 2024. Conduite par l’ambassadeur de l’Union Européenne (UE), Joaquin TASSO-VILALLONGA et entouré de ces homologues de France, Augustin FAVEREAU, et de l’Allemagne, Claudius FISCHBACH, cette mission était l’occasion pour les diplomates d’explorer divers projets locaux soutenus par l’équipe Europe.

Selon Augustin FAVEREAU ‘’ C’est une visite de terrain, une visite d’équipe. C’est important de montrer qu’il n’y a pas des français d’un côté, des allemands d’un côté, des espagnols ou d’autres, mais qu’il y’a vraiment un équipe qui vient à la rencontre des togolais et des togolaises, que ce soient des étudiants, des scientifiques et l’objectif  de ce déplacement c’est que le cœur du partenariat entre l’UE et le Togo soit l’immobilité, la jeunesse, les étudiants’’, a renchérit le diplomate FAVEREAU.

Lors de son déplacement, la mission conjointe de l’équipe a échangé avec les étudiants des différentes facultés de l’université de Kara à savoir la FAST, la FLESH et l’ISMA.

La démarche, selon TASSO-VILALLONGA, le chef de la délégation, vise à voir qu’elle peut être la contribution de l’UE et de l’Université de Kara pour aller vers une agriculture durable et écologique qui va remplir ses fonctions importantes, celles de nourrir la population, d’assurer la sécurité alimentaire et enfin de contribuer à la richesse du Togo par l’exportation.

Avec l’ensemble des étudiants qui se forment en agriculture durable les échanges ont permis à chaque partie de ‘’comprendre la vision de l’Europe en ce qui concerne l’agriculture’’. Les échanges ‘’nous ont aussi permis de soulever nos problèmes, nos difficultés pour voir dans quelle mesure ils peuvent continuer par nous accorder leur appui, car l’agriculture constitue pour nous un vrai levier pour l’avenir, et nous allons mettre en pratique leurs conseils pour essayer de remodeler nos formations et adapter notre jeunesse d’ici les 3-4 ans à venir, vers cette agriculture durable qui protège l’environnement’’, s’est réjouis Professeur Kokou Tcharie , président de l’Université de Kara et de préciser : ‘’les ambassadeurs de l’équipe Europe sont des partenaires très importants, ils ont toujours soutenu le Togo dans son développement, et ont soutenu l’Université de Kara dans son développement’’

’Le but c’est de trouver des solutions pour cette phase d’agriculture dont nous sommes pour, et ceci est tout à fait centrale’’, a dans cette même veine affirmé l’ambassadeur de France au Togo.

Au cours des échanges, les deux parties ont évoqué les défis liés aux changements climatiques, aux ressources naturelles, et aux possibilités de promouvoir l’agriculture durable et biologique ainsi que la création d’emplois. La rencontre a été une occasion pour les étudiants de donner leur perception sur les effets des changements climatiques au Togo, la pratique de l’agro écologie, comme une alternative durable et de faire des propositions pour atténuer les effets des changements climatiques au Togo.

Favoriser une agriculture agro-écologique au Togo

Pour une agriculture durable et agro-écologique l’équipe Europe au Togo recommande la formation des étudiants dans différentes spécialités, la variation des plantes, la mise en place d’un système d’irrigation efficient, la gestion de l’eau et la lutte contre les insectes ravageurs.

Le chef de la mission de l’UE au Togo s’est dit optimiste quant à l’avenir du Togo qui mise sur l’agriculture de qualité. Pour Joaquin TASSO-VILALLONGA le soutien du Togo pour une agriculture durable et agroécologique est plus qu’une préoccupation pour l’équipe d’Europe au Togo. Il a mis l’accent sur la transformation des produits agricoles car, a-t-il dit, c’est là où se trouve la valeur ajoutée et la création de l’emploi.

Au-delà des échanges avec les autorités de l’UK et les étudiants la mission conjointe Europe au Togo a visité les différents projets à l’actif de l’UE dans les savanes et de la Kara.

Les diplomates ont notamment rencontré les entrepreneurs agricoles de Kara. Ils ont eu à visiter le CIDAP (Centre International de Developpement Agro-pastoral), ainsi que des centres de santé, en l’occurrence les installations au CMI, car pour l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, ‘‘la santé étant un pilier fondamental du développement durable, il est de notre devoir de nous soutenir mutuellement pour relever les défis sanitaires en duo’’, a souligné Claudius Fischbach.

Cette visite fructueuse dans le Nord du Togo témoigne de l’engagement continu de l’équipe Europe en faveur du partenariat entre le Togo et l’Union européenne, visant un développement durable et bénéfique à la communauté.

Vignikpo Akpéné