Une "croissance plus que satisfaisante" de productions alimentaires sur les cinq dernières années

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Cette performance est enregistrée dans un contexte où la crise alimentaire "a fait augmenter de 34% en moyenne les prix des denrées alimentaires qui n'ont plus diminué depuis lors", a ajouté le ministre.

En terme de couverture des besoins alimentaires, la situation a été "globalement satifaisante depuis la crise alimentaire", a-t- il dit, fasiant état, au cours de l'année 2009, de 106.513 tonnes d'excédents de production de céréales, 641.496 tonnes de surplus de tubercules soit une augmentation de 24% par rapport à la précédente campagne, et un excédent de 41.596 tonnes de légumineuses.

M. Ewovor a relevé que le riz demeure la culture dont le déficit est généralement constaté dans son pays au volume de près de 3.331 tonnes en 2009.

- Advertisement -

Pour lui, la couverture des besoins en protéine animale par la production nationale "reste très insuffisante" en matière de produits halieutiques et d'élevage.

"Les besoins en viande sont couverts à 40% seulement et ceux en poisson à un peu moins de 50%, malgré le faible niveau de consommation", a dit le ministre.

L'embellie de 2009 en production agricole a progressé jusqu'en 2010 avec des excédents dégagés pour "tous les groupes de cultures " notamment 76.489 tonnes de céréales, 639.137 tonnes de tubercules, 40.412 tonnes de légumineuses.

"Ces résultats ont été obtenus grâce à une "volonté politique affirmée traduite par des actions concrètes sur le terrain en direction des producteurs", a conclu M. Ewovor.