Afrique de l'Ouest
23 avril 2020

Guinée Bissau : La CEDEAO valide l’élection d’U. Sissoco, exige un nouveau Gouvernement

Abuja (© 2020 Afriquinfos) – Afin d’apporter son soutien à la Guinée-Bissau à sortir de la crise politique et institutionnelle, […]

11 mars 2020 Afrique de l'Ouest

Le président de la Guinée-Bissau en tournée dans la sous-région

Bissau (© 2020 Afriquinfos)- Dès ce mardi, le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo entame une visite officielle dans […]

Lire la suite »
29 février 2020 Afrique de l'Ouest

Bissau: l’ONU prolonge une dernière fois sa mission et appelle au dialogue politique

Genève (© 2020 Afriquinfos)- La mission des Nations Unies en Guinée-Bissau sera prorogée pour la dernière fois jusqu’au 31 décembre. […]

Lire la suite »
27 février 2020 Afrique de l'Ouest

Présidentielle contestée à Bissau: un des candidats a déclaré son intention de se faire investir au poste de chef de l’Etat

L’un des deux candidats au second tour de la présidentielle en Guinée-Bissau a déclaré mercredi son intention de se faire […]

Lire la suite »
11 février 2020 Afrique de l'Ouest

Guinée-Bissau/ Contentieux électoral : la CEDEAO donne jusqu’au 15 février à la Cour Suprême pour trancher

Addis Abeba (© 2020 Afriquinfos)-   En  marge du Sommet l’UA qu’est achevé lundi à Addis Abeba, la Communauté économique des […]

Lire la suite »
5 février 2020 Afrique de l'Ouest

Bissau: Umaro Sissoco Embalo de nouveau proclamé vainqueur de la présidentielle (CE)

Bissau (© 2020 Afriquinfos)-Après une vérification des procès-verbaux du second tour demandée par l’organisation ouest-africaine Cédéao pour tenter de sortir […]

Lire la suite »
13 janvier 2020 Afrique de l'Ouest

Présidentielle/ Guinée Bissau : la Cour Suprême tranche et déboute le parti majoritaire

Bissau (© 2020 Afriquinfos)- Selon les résultats provisoires du second tour de l’élection présidentielle, c’est l’opposant Umaro Sissoco Embalo qui […]

Lire la suite »
3 janvier 2020 Afrique de l'Ouest

Guinée-Bissau : l’ONU salue le bon déroulement du scrutin présidentiel

Bissau (© 2020 Afriquinfos)-M. Chambas a salué la population de ce pays pour le bon déroulement des élections et l’atmosphère […]

Lire la suite »
2 janvier 2020 Afrique de l'Ouest

Guinée Bissau : L’opposant Umaro Sissoco Embalo vainqueur de l’élection présidentielle

Bissau (© 2020 Afriquinfos)- L’ex-Premier ministre et candidat de l’opposition en Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, a été proclamé mercredi vainqueur […]

Lire la suite »
Afrique de l'Ouest

Guinée-Bissau: victoire de l’opposant Umaro Sissoco Embalo, contestée par son adversaire

Le candidat de l’opposition en Guinée-Bissau, l’ancien Premier ministre Umaro Sissoco Embalo, a été proclamé mercredi vainqueur de l’élection présidentielle […]

Lire la suite »
9 décembre 2019 Afrique de l'Ouest

Guinée Bissau : José Mario Vaz soutient Umaro Sissoco Embalo le candidat de l’opposition

Bissau (© 2019 Afriquinfos)-Arrivé au 2e au premier tour de la présidentielle du 24 novembre, avec 27,65%,  face au chef […]

Lire la suite »

Umaro Mokhtar Sissoco Embaló (né le 23 septembre 1972) est le président de la Guinée-Bissau. Umaro Sissoco Embaló est politologue et officier militaire qui a précédemment été Premier ministre entre le 18 novembre 2016 et le 16 janvier 2018.

La vie d’ Umaro Sissoco Embaló

Né à Bissau, Umaro Sissoco Embaló est titulaire d’un diplôme en relations internationales de l’Institut supérieur des sciences sociales et politiques de l’Université technique de Lisbonne, ainsi que d’une maîtrise en sciences politiques et d’un doctorat en relations internationales de l’Université Complutense de Madrid. Il parle couramment le portugais et l’espagnol et maîtrise l’anglais, le français, l’arabe et le swahili.

Il a servi dans l’armée, entreprenant des études de défense nationale au Centre de défense nationale d’Espagne, et a poursuivi d’autres études sur la sécurité nationale à Bruxelles, Tel Aviv, Johannesburg, Japon et Paris. Il est passé au grade de brigadier-général.

Il est maintenant spécialisé dans les affaires africaines et moyen-orientales et en matière de défense, de coopération internationale et de développement. Il est un ancien ministre des Affaires africaines.

Premier ministère

Umaro Sissoco Embaló a formé son cabinet le 13 décembre 2016 après avoir été nommé Premier ministre par le président José Mário Vaz le 18 novembre 2016.

Cependant, Embaló a pris ses fonctions sous le boycott de son propre parti, le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), qui, par le biais de son Comité central, lui a accordé un vote de défiance de cent douze voix pour et onze contre le 26 novembre 2016. 

En tant que chef du gouvernement, il ne pouvait compter que sur le soutien du Parti de la rénovation sociale, deuxième siège du Congrès national du peuple de Guinée-Bissau.

Le 13 janvier 2018, après des désaccords avec le président José Mário Vaz, il a été remplacé conformément aux demandes de João Fadiá (ministre des Finances) et Botche Candé (ministre de l’Intérieur), Embaló a demandé sa démission de la position, effective le 16 janvier 2018.

Élections présidentielles 2019

Umaro Sissoco Embaló s’est porté candidat à la présidence en 2019, se présentant comme candidat du Madem G15. Il a terminé à la deuxième place avec 27% des voix au premier tour. Selon les résultats préliminaires et définitifs publiés par la commission nationale des élections, il a remporté le second tour contre un autre ancien Premier ministre, Domingos Simões Pereira, 54% à 46%. Cependant, les résultats finaux continuent d’être contestés par son adversaire Domingos Simões Pereira. Bien que ni la Cour suprême de Guinée-Bissua ni le Parlement n’aient donné leur accord pour la cérémonie officielle d’assermentation, Sissoco Embaló a organisé une autre cérémonie d’assermentation dans un hôtel à Bissau pour s’annoncer président légal de la Guinée-Bissau. Plusieurs politiciens en Guinée-Bissau, dont le Premier ministre Aristides Gomes, ont accusé Sissoco Embalo d’avoir organisé un coup d’État, bien que le président sortant Mário Vaz ait démissionné pour permettre à Embaló de prendre le pouvoir.
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés