Tournée africaine & élections du 12 mars à la CAF : le message-clé d’Infantino à la COSAFA 

Le Cap (© 2021 Afriquinfos)- Alors qu’il effectue une tournée africaine qui l’a mené en Afrique du Sud où il a pris part à l’Assemblée générale annuelle du Conseil des associations de football d’Afrique australe (COSAFA), Gianni Infantino, le président de la FIFA en a profité pour donner de précieux conseils aux associations membres dans la perspective du Congrès électif de la CAF prévu le 12 mars prochain. Il a aussi abordé les futures échéances sur l’échiquier footballistique mondial.

Gianni Infantino a dans un premier temps, voulu replacer la COSAFA dans son contexte régional : «La COSAFA est très importante dans cette partie du monde et dans le cadre du programme FIFA Forward, dans lequel nous avons apporté un soutien solide aux organisations de zone.» a déclaré le président de la FIFA. «Néanmoins, nous pouvons et voulons faire plus, nous devons donc être unis et travailler ensemble dans un véritable esprit de coopération », a poursuivi le dirigeant sportif.

Dans la perspective du Mondial 2026 qui verra le nombre de participants africains quasi doubler passant de cinq à neuf ou dix, Infantino a exhorté les acteurs du football africain dont la COSAFA à s’y préparer activement. «Doubler le nombre d’équipes participant à la Coupe du monde est crucial car cela peut avoir un impact sur la jeunesse et l’ensemble de la communauté du football car cela donne à beaucoup plus de pays une chance concrète de se qualifier. Cela peut déclencher des investissements de la part des gouvernements et du secteur privé, qui peuvent aider les associations membres à développer davantage le football dans leurs pays respectifs », a-t-il ajouté.

«Pour que les équipes africaines non seulement puissent participer, mais aussi briller sur la scène mondiale, le travail doit commencer maintenant. L’Afrique doit être unie pour récupérer ce qu’elle a donné au football mondial, et cela ne peut se produire que si nous travaillons tous ensemble », a fait savoir le Président de la FIFA.

Gianni Infantino a ensuite eu un tête-à-tête avec le n°1 sud-africain, Cyril Ramaphosa. Avec ce dernier, le développement du football continental était au cœur des échanges avec le lancement imminent d’un tournoi de football panafricain dans les écoles.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés