Lutte contre Boko Haram : un jeune Camerounais conçoit un drone solaire

Maroua (© 2019 Afriquinfos)- Borel Teguia, 25 ans, a conçu un drone solaire pour renforcer la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram. Le jeune ingénieur camerounais a lancé en mai dernier une levée de fonds de 500 millions de FCFA pour pouvoir commercialiser son invention.

Ingénieur de conception en énergies renouvelables, sorti de l’Ecole nationale supérieure polytechnique (ENSP) de Maroua, Borel Teguia a voulu mettre ses compétences acquises au service de son pays. Depuis 2009, et la survenance de l’insurrection de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, les pays voisins à l’instar du Cameroun, du Tchad et du Niger sont également touchés avec à la clé des milliers de morts et près de 2 millions de déplacés.

C’est la détresse de ces populations obligées d’abandonner leurs lieux d’habitation pour échapper aux exactions de la secte islamiste, qui a constitué le déclic pour le jeune Borel : « Ayant fait mes études supérieures dans l’Extrême-Nord du Cameroun, et voyant sans cesse de nombreuses familles obligées de quitter leurs domiciles à cause de la guerre, je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose », a déclaré l’étudiant. Il s’est donc mis à la conception de son drone qui pourrait être utiliser à des fins militaires.

L’engin qui pèse 700 G est capable de prendre des images visualisables en temps réel, et permettra ainsi de mieux surveiller les frontières camerounaises et les déplacements des groupes terroristes. Conçu à base d’une coque en aluminium et en plastique, le drone solaire de Borel Teguia, assure une parfaite stabilité en cours de vol, son alimentation à partir de l’énergie solaire augmentant par la même occasion son temps de vol. Selon son inventeur, là où les drones civils existants ont un temps de vol relativement faible, « entre 30 à 45 minutes, limitant ainsi leur champ d’application dans plusieurs domaines, le sien à la possibilité de se recharger ses batteries en vol à partir de l’énergie du soleil, permettant ainsi de faire 1 h à 2 h de temps de vol ».

On se demande bien pourquoi le jeune prodige camerounais, n’a pas encore reçu les soutiens financiers nécessaires pour passer à la phase de commercialisation.

Boniface T.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés