Sénégal : Lamine Diack traîne-t-il des casseroles de l’IAAF ?

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Selon la chaîne d’information française iTelé, «Lamine Diack et son conseiller juridique l'avocat Habib Cissé sont soupçonnés d'avoir touché de l'argent de la part de la Fédération russe afin de cacher des cas de dopages».

Des accusations qui ont poussé le juge Van Ruymbeke a perquisitionné les locaux de la Fédération internationale d'athlétisme à Monaco. Pour l’heure, aucun résultat n’a été donné mais les deux suspects sont en garde à vue. En août dernier, des medias internationaux avaient publié des informations selon lesquelles, sur 5.000 athlètes testés entre 2001 et 2012, 800 présenteraient des valeurs sanguines «suspectes ou hautement suspectes».

Les sportifs russes et kényans étaient particulièrement visés. La Russie avait par la suite décidé de ne pas aligner les athlètes soupçonnés sur les épreuves des Mondiaux de Pékin en Chine.

- Advertisement -

P. Amah