Le Rwanda invité à collaborer dans l’enquête sur les bombardements du territoire rwandais

Afriquinfos Editeur 2 Vues
1 Min de Lecture

Selon le communiqué, les sources gouvernementales du Rwanda, relayées par les médias nationaux et internationaux, ont signalé des bombardement délibérés du territoire rwandais qui seraient lancés à partir de la RDC.

"La MONUSCO tout en étant en état d'alerte maximal à la suite des combats intenses, déclenchés par des attaques du M23 contre les positions des Forces armées de la RDC (FARDC), n'a tiré aucun coup de feu le 15 juillet, date à la quelle ces bombardements auraient eu lieu", a poursuivi le communiqué.

Le 15 juillet dernier, le gouvernement rwandais a accusé la MONUSCO et les Forces armées de la RDC (FARDC) de bombarder deux villages rwandais.