Se relever de la Covid-19 : les pistes de solutions de la Banque mondiale pour les États pauvres

Se relever de la Covid-19

Se relever de la Covid-19 | La Banque Mondiale dans la dernière édition de ses « Perspectives économiques mondiales » dont la version intégrale paraîtra le 8 juin prochain, émet des pistes de solutions pour la relance de l’économie mondiale post-covid-19 notamment pour les pays  les plus pauvres de la planète.

Selon l’institution de Bretton Woods, c’est maintenant qu’il faut agir pour accélérer la reprise après le pic de la crise sanitaire de coronavirus  et atténuer ses effets négatifs à long terme. L’analyse rendue   publique par la Banque Mondiale s’adresse plus particulièrement aux pays les plus pauvres. Selon le rapport, «les interventions à court terme pour faire face à l’urgence sanitaire et protéger des services publics essentiels devront s’accompagner de stratégies globales pour stimuler une croissance durable, en s’attachant notamment à améliorer la gouvernance et le climat des affaires et à accroître le volume et l’efficacité des investissements dans l’éducation et la santé publique. Pour renforcer la résilience future de leur économie, nombre de pays devront se doter de systèmes qui leur permettent de créer et préserver plus de capital humain et matériel pendant la reprise, en recourant à des politiques qui prennent en compte et promeuvent, dans le contexte de l’après-pandémie, la nécessité de nouveaux types d’emplois, d’entreprises et de systèmes de gouvernance. »

Pour David Malpass, Président du Groupe de la Banque Mondiale, face à une situation où plus de 60 millions  de personnes risquent de basculer dans l’extrême pauvreté en 2020, « Les choix faits aujourd’hui, dans le sens d’une plus grande transparence de la dette, gage de nouveaux investissements, d’avancées plus rapides en matière de connectivité numérique et d’une extension considérable des filets sociaux monétaires pour les pauvres, contribueront à limiter les dommages et à jeter les bases d’une reprise plus solide ».

Pour les économies les plus fragiles, celles des pays pauvres notamment, la Banque Mondiale estime que « les politiques de relèvement à court et à long terme devront s’attacher à renforcer les services de santé et à mettre en place des mesures de relance très ciblées pour stimuler la croissance. Il s’agira notamment de soutenir le secteur privé et d’apporter des ressources financières directement aux populations pour permettre un retour plus rapide à la création d’entreprises une fois la pandémie derrière nous. Durant la phase d’atténuation des chocs, les pays doivent se focaliser sur le soutien à l’activité économique avec un appui ciblé destiné à fournir des liquidités aux ménages, aux entreprises et aux services de l’État essentiels. Les décideurs publics devront en même temps rester vigilants face aux risques de perturbations financières ».

« La résilience future de leur économie reposera, pour nombre de pays, sur leur capacité à créer et préserver plus de capital humain et matériel pendant la reprise. Dans le monde post-pandémie, il sera essentiel d’adopter des politiques qui prennent en compte et promeuvent la nécessité de nouveaux types d’emplois, d’entreprises et de systèmes de gouvernance. Renforcer la transparence des engagements financiers et des investissements contribuerait également à rétablir la confiance et à faciliter la croissance des investissements », insiste l’institution.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 : le chef de l’ONU appelle à affronter ensemble un ennemi commun
Deuil: Le COVID-19 empêche Osange Silou-Kieffer de connaitre les meurtriers de son mari
L’ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye, un an après le début de l’offensive militaire ...
Lutte contre le covid-19: Faure Gnassingbé décrète l’Etat d’urgence et désengorge les prisons
L’état de la pandémie en Afrique au 27 juillet
Le covid 19 ou La covid 19 : l’Académie française tranche
Le ‘’Covid-Organics’’ simplement victime du nom de son pays inventeur (A. Rajoelina)
Littérature : l’Algérien Abdelouahab Aissaoui, lauréat de l’IPAF 2020
Covid-19 au Maroc : report de la 47ème édition du trophée Hassan II du golf
Libye : la Communauté internationale appelle à une trêve humanitaire pour circonscrire le Coronaviru...
L’état de la pandémie en Afrique à la date du 22 mai
L’état de la pandémie en Afrique au 3 juillet 2020
Libye : le gouvernement de Tripoli annonce un confinement général
Covid-19 : La Francophonie se mobilise en soutenant l’innovation et la créativité numériques
Le Cameroun accusé d'avoir traité le coronavirus à la légère
Covid-19 : «Des résultats prometteurs de l’efficacité de l’Artemisia sur le virus» de l’Institut Max...
Les Etats membres de l’OMS valident une résolution contre le Covid-19
Coronavirus : L'épouse du Premier ministre canadien Justin Trudeau, testée positif
Le milliardaire Jack Ma prête soutient fortement l’Afrique dans la lutte contre le Covid-19
LA Cedeao prend des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19
Riposte contre le coronavirus : Sadio Mané contribue à hauteur de 30 millions de FCFA
L’état de la pandémie en Afrique au 16 juillet 2020
Tchad/Covid-19: 15 jours de prison pour les réfractaires au port de masque en public
A Madagascar, l'armée livre une potion traditionnelle contre le Covid

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés