Se relever de la Covid-19 : les pistes de solutions de la Banque mondiale pour les États pauvres

Se relever de la Covid-19

Se relever de la Covid-19 | La Banque Mondiale dans la dernière édition de ses « Perspectives économiques mondiales » dont la version intégrale paraîtra le 8 juin prochain, émet des pistes de solutions pour la relance de l’économie mondiale post-covid-19 notamment pour les pays  les plus pauvres de la planète.

Selon l’institution de Bretton Woods, c’est maintenant qu’il faut agir pour accélérer la reprise après le pic de la crise sanitaire de coronavirus  et atténuer ses effets négatifs à long terme. L’analyse rendue   publique par la Banque Mondiale s’adresse plus particulièrement aux pays les plus pauvres. Selon le rapport, «les interventions à court terme pour faire face à l’urgence sanitaire et protéger des services publics essentiels devront s’accompagner de stratégies globales pour stimuler une croissance durable, en s’attachant notamment à améliorer la gouvernance et le climat des affaires et à accroître le volume et l’efficacité des investissements dans l’éducation et la santé publique. Pour renforcer la résilience future de leur économie, nombre de pays devront se doter de systèmes qui leur permettent de créer et préserver plus de capital humain et matériel pendant la reprise, en recourant à des politiques qui prennent en compte et promeuvent, dans le contexte de l’après-pandémie, la nécessité de nouveaux types d’emplois, d’entreprises et de systèmes de gouvernance. »

Pour David Malpass, Président du Groupe de la Banque Mondiale, face à une situation où plus de 60 millions  de personnes risquent de basculer dans l’extrême pauvreté en 2020, « Les choix faits aujourd’hui, dans le sens d’une plus grande transparence de la dette, gage de nouveaux investissements, d’avancées plus rapides en matière de connectivité numérique et d’une extension considérable des filets sociaux monétaires pour les pauvres, contribueront à limiter les dommages et à jeter les bases d’une reprise plus solide ».

Pour les économies les plus fragiles, celles des pays pauvres notamment, la Banque Mondiale estime que « les politiques de relèvement à court et à long terme devront s’attacher à renforcer les services de santé et à mettre en place des mesures de relance très ciblées pour stimuler la croissance. Il s’agira notamment de soutenir le secteur privé et d’apporter des ressources financières directement aux populations pour permettre un retour plus rapide à la création d’entreprises une fois la pandémie derrière nous. Durant la phase d’atténuation des chocs, les pays doivent se focaliser sur le soutien à l’activité économique avec un appui ciblé destiné à fournir des liquidités aux ménages, aux entreprises et aux services de l’État essentiels. Les décideurs publics devront en même temps rester vigilants face aux risques de perturbations financières ».

« La résilience future de leur économie reposera, pour nombre de pays, sur leur capacité à créer et préserver plus de capital humain et matériel pendant la reprise. Dans le monde post-pandémie, il sera essentiel d’adopter des politiques qui prennent en compte et promeuvent la nécessité de nouveaux types d’emplois, d’entreprises et de systèmes de gouvernance. Renforcer la transparence des engagements financiers et des investissements contribuerait également à rétablir la confiance et à faciliter la croissance des investissements », insiste l’institution.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 : Washington injectera 5 milliards de dollars dans la santé mondiale, avec l'Afrique comme ...
RD Congo : Report acté pour les IXe Jeux de la Francophonie
Africa’s Pulse & riposte anti-Covid-19 : les décideurs africains tenus de réorienter leur stratégie ...
Le Fonds OPEP consacre 1 milliard de dollars aux efforts de COVID-19 dans les pays en développement
Madagascar : Premier décès lié au Covid-19
Covid-19 en Ethiopie : État d’urgence dans le second pays le plus peuplé d’Afrique
Afrique : L'OMS met en garde contre la propagation du COVID-19 dans les zones rurales
Coronavirus: l'Afrique tient bon, mais ne crie pas victoire
L’état de la pandémie en Afrique au dimanche 31 mai
COVID-19 AU Sénégal : Pour mieux contenir le coronavirus le président proroge d'un mois l'état d'urg...
L’Africa CEO Forum 2020, reporté en raison du Coronavirus
Des rencontres live inédites pour penser la riposte africaine contre le Covid-19
Etats-Unis : Les Afro-Américains plus victime du Covid-19
Le Covid-19 emporte la cinéaste panafricaniste Sarah Maldoror!
Intégration africaine : report de la mise en œuvre de la ZLECA
Covid-19 : les 36 bénéficiaires de la suspension de la dette africaine s'entre-déchirent
Covid-19 : Mesures anticipatoires de la BCEAO pour atténuer la crise dans la zone UEMOA
Coronavirus en Afrique, six pays officiellement épargnés par le virus
L’état de la pandémie du coronavirus en Afrique au 15 avril
Elimination de la faim dans le monde d'ici 2030: la FAO pessimiste pour l'Afrique
Coronavirus: l'Egypte interdit l'entrée des citoyens qataris
Gavi : Le coronavirus ne doit pas faire oublier les autres maladies infectieuses
Guinée: Alpha Condé promulgue sa Constitution et approuve un plan anti-coronavirus
Le covid 19 ou La covid 19 : l’Académie française tranche

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés