Se relever de la Covid-19 : les pistes de solutions de la Banque mondiale pour les États pauvres

Se relever de la Covid-19

Se relever de la Covid-19 | La Banque Mondiale dans la dernière édition de ses « Perspectives économiques mondiales » dont la version intégrale paraîtra le 8 juin prochain, émet des pistes de solutions pour la relance de l’économie mondiale post-covid-19 notamment pour les pays  les plus pauvres de la planète.

Selon l’institution de Bretton Woods, c’est maintenant qu’il faut agir pour accélérer la reprise après le pic de la crise sanitaire de coronavirus  et atténuer ses effets négatifs à long terme. L’analyse rendue   publique par la Banque Mondiale s’adresse plus particulièrement aux pays les plus pauvres. Selon le rapport, «les interventions à court terme pour faire face à l’urgence sanitaire et protéger des services publics essentiels devront s’accompagner de stratégies globales pour stimuler une croissance durable, en s’attachant notamment à améliorer la gouvernance et le climat des affaires et à accroître le volume et l’efficacité des investissements dans l’éducation et la santé publique. Pour renforcer la résilience future de leur économie, nombre de pays devront se doter de systèmes qui leur permettent de créer et préserver plus de capital humain et matériel pendant la reprise, en recourant à des politiques qui prennent en compte et promeuvent, dans le contexte de l’après-pandémie, la nécessité de nouveaux types d’emplois, d’entreprises et de systèmes de gouvernance. »

Pour David Malpass, Président du Groupe de la Banque Mondiale, face à une situation où plus de 60 millions  de personnes risquent de basculer dans l’extrême pauvreté en 2020, « Les choix faits aujourd’hui, dans le sens d’une plus grande transparence de la dette, gage de nouveaux investissements, d’avancées plus rapides en matière de connectivité numérique et d’une extension considérable des filets sociaux monétaires pour les pauvres, contribueront à limiter les dommages et à jeter les bases d’une reprise plus solide ».

Pour les économies les plus fragiles, celles des pays pauvres notamment, la Banque Mondiale estime que « les politiques de relèvement à court et à long terme devront s’attacher à renforcer les services de santé et à mettre en place des mesures de relance très ciblées pour stimuler la croissance. Il s’agira notamment de soutenir le secteur privé et d’apporter des ressources financières directement aux populations pour permettre un retour plus rapide à la création d’entreprises une fois la pandémie derrière nous. Durant la phase d’atténuation des chocs, les pays doivent se focaliser sur le soutien à l’activité économique avec un appui ciblé destiné à fournir des liquidités aux ménages, aux entreprises et aux services de l’État essentiels. Les décideurs publics devront en même temps rester vigilants face aux risques de perturbations financières ».

« La résilience future de leur économie reposera, pour nombre de pays, sur leur capacité à créer et préserver plus de capital humain et matériel pendant la reprise. Dans le monde post-pandémie, il sera essentiel d’adopter des politiques qui prennent en compte et promeuvent la nécessité de nouveaux types d’emplois, d’entreprises et de systèmes de gouvernance. Renforcer la transparence des engagements financiers et des investissements contribuerait également à rétablir la confiance et à faciliter la croissance des investissements », insiste l’institution.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de la pandémie en Afrique au 10 mai 2020
Engagement du G20 sur la dette : Tidjane Thiam réagit
Côte d’Ivoire : Gon Coulibaly, le dauphin officiel de M. Ouattara désigné candidat du parti ADO
"Pata Pata", le tube de Miriam Makeba, recyclé contre le coronavirus
L'état de la pandémie en Afrique au 20 avril
L'ONU débloque un fonds d'urgence de 15 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus
Cas suspect de coronavirus au Sénégal : Macky Sall appelle ses concitoyens au calme
COVID-19 : la CAF distribue une cagnotte de 10,8 millions de dollars à ses 54 membres
Covid-19 : l'Afrique du Sud ordonne le confinement, le Sénégal et la Côte d'Ivoire annoncent un cou...
L’état de la pandémie sur le continent au 13 mai 2020
Coronavirus au Nigeria : le nombre de cas pourrait rapidement "exploser" (officiels)
L’état de la pandémie en Afrique au 19 mai 2020
L’état de la pandémie en Afrique au 28 juin 2020
Covid-19 au Burkina Faso : Le Faso, Etat le plus touché en Afrique occidentale, muscle sa riposte
Le Covid-19 n’aura pas d’impact sur les opérations selon le commandement de Barkhane
Côte d'Ivoire: 250 milliards FCFA pour le cacao et les grandes cultures d'exportation
Report des éliminatoires de la CAN Total 2021 en raison du Coronavirus
L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19
Covid-19 : Le Maroc proroge sa période transitoire de la mise en place du nouveau système de contrôl...
L’ex footballeur somalien Abdulkadir Mohamed Farah décède à Londres des suites du coronavirus
Le Covid-19 peut entrainer une perte d’emplois estimé à près de 25 millions (l’OIT)
Côte d'Ivoire: destruction d'un centre contre le coronavirus par la population
Covid-19 : Kouchner, Stiglitz, Sall, Addo plaident pour un "vaccin gratuit pour tous"
Disparition de Pape Diouf : Macky Sall, le monde sportif marseillais et français rendent hommage à u...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés