Lutte contre le terrorisme : l’ONU s’érige en protectrice des grands évènements sportifs

New York (© 2020 Afriquinfos)- L’Organisation des Nations Unies (ONU) vient d’ajouter une ligne à son cahier de charge déjà bien rempli. La sécurisation des grands évènements sportifs et la promotion du sport et de ses valeurs comme outil de prévention  de l’extrémisme violent.

Conjointement avec l’Institut interrégional de recherche sur la criminalité des Nations unies (UNICRI), l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC), et le Centre international de sécurité sportive,  Bureau des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme (UNOCT), lance une initiative mondiale visant la sécurisation des grands évènements sportifs mais aussi l’utilisation du sport comme outil de prévention de l’extrémisme violent.  

Ce programme mondial qui sera lancé prochainement d’abord à travers une campagne Dites NON au terrorisme et mettra à contribution des athlètes et des organisations de la société civile, résulte de la récurrence des actes terroristes qui ces dernières années ont touché des manifestations sportives. On peut citer : les Jeux olympiques de Munich en Allemagne en 1972, les Jeux olympiques d’Atlanta aux États-Unis en 1996 et les marathons du Sri Lanka en 2008 et de Boston en 2013.

Aussi, la prochaine Coupe du Monde de football au Qatar en 2022 fait l’objet d’une attention particulière. « Le Qatar prend des mesures au niveau local et mondial pour assurer la sécurité lors du «premier méga-événement sportif de la région », selon Hassan al-Thawadi, le Secrétaire général du comité préparatoire de la Coupe du monde de football. « Nous travaillons main dans la main avec nos alliés et partenaires dans le monde entier pour échanger les meilleures pratiques, partager les informations et le personnel, et pour aider à maintenir la sécurité du Qatar avant et pendant l’année 2022 », a déclaré l’officiel qatari.   

Pour l’ONU et ses partenaires, il s’agira en effet de développer des politiques et des pratiques innovantes, de renforcer la coopération internationale, de stimuler les partenariats public-privé et les nouvelles approches en matière de sécurité. Une réunion internationale de deux jours prévue sous peu, réunira pour la première fois des experts des États membres, des organisations internationales et régionales, des fédérations sportives et des représentants du secteur privé et servira de lancement au Programme mondial sur la sécurité des grands évènements.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

7,9 millions de personnes auront besoin d'aide humanitaire en 2020 dans le nord-est du Nigeria, selo...
L’ONU suspend sa collaboration avec Caritas Centrafrique après une accusation d’ Abus sexuel
Sahara occidental: Le chef de l'ONU espère le maintien d'une "dynamique" politique
Gouvernance de l’ONU : ces 4 Africaines nommées à la tête d’institutions-clés de l’organisation
Covid-19 : L’ONU craint une montée de contaminations en Ethiopie en provenance d’Arabie
Suite de la croisade contre le Covid-19 : L'ONU restera solidaire de l'Afrique (Guterres)
RDC: "Il faut faire plus" face à Ebola et aux milices, lance le patron de l'ONU à Beni
Ne laissons pas la Libye se déliter (ONU)
Guinée : l’ONU lance un appel aux acteurs à plus œuvrer en vue des élections sans violence
Résolution sur le racisme à l’ONU : la demande africaine a peu de chance d’aboutir
Avenir et paix au Sahel: Réunion déterminante à l'ONU avant les urgentes réformes
ONU/ Conseil de Sécurité : Macky Sall fait d’une meilleure représentativité de l’Afrique une « urgen...
Libye: L'UE appelle à un cessez-le-feu et soutient l'émissaire de l'ONU
ONU : Qui de Djibouti et du Kenya deviendra Membre permanent jusqu'en 2022 ?
Ghassan Salamé, l'envoyé spécial de l'ONU pour la Libye vient de démissionner
Barrage du Nil : à l'ONU, soutiens à l'UA pour régler la crise
Seulement 16 femmes sur 192 orateurs à l’Assemblée générale de l’ONU
Guinée-Bissau : l’ONU salue le bon déroulement du scrutin présidentiel
La Ghanéenne Hanna Serwaa Tetteh future envoyée spéciale de l'ONU en Libye?
Crise en Guinée-Bissau: la CEDEAO reçoit le soutien de l'ONU et de l'Union africaine
Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur
AG de l’ONU : l’exacerbation de la crise libyenne au menu d’un mini-sommet présidé par la France
L'ONU lance un appel au continent en vue d’une réforme de sa législation pour l'imposition de l'écon...
RDC: A Beni, Guterres a promis la poursuite du soutien de l'ONU contre les groupes armés

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés