Les Émirats arabes unis consolident le positionnement de la Banque des BRICS  

Shangaï (© 2021 Afriquinfos) – La Nouvelle Banque de Développement des BRICS (NDB) se renforce avec de nouveaux membres dont un de taille, les Emirats arabes unis (EAU). L’institution bancaire basée à Shangaï, veut donner un coup de fouet à ses projets mis en œuvre dans ses pays membres.

La Nouvelle Banque de Développement des BRICS, accueille de nouveaux membres outre ses membres fondateurs ((Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud)). « Nous sommes heureux d’accueillir les EAU, l’Uruguay et le Bangladesh dans la famille de la NBD. Les nouveaux membres trouveront dans la NBD une plate-forme pour promouvoir leur coopération dans les infrastructures et le développement durable », a indiqué Marcos Troyjo, président de la NBD, dans un communiqué de presse publié le jeudi 2 septembre dernier.

Parmi les nouveaux adhérents, celui qui retient le plus l’attention sont évidemment, les Emirats arabes unis avec son gros potentiel économique. En effet cette politique d’expansion de la NBD des BRICS vise un objectif, celui « de se positionner comme institution de développement de premier plan pour les économies émergentes ». Depuis sa création en 2015, la NDB a porté près de 80 projets dans ses pays membres à hauteur de 30 milliards de dollars. Ces projets couvrent les secteurs des transports, de l’eau et de l’assainissement, des énergies propres, des infrastructures numériques, des infrastructures sociales et du développement urbain.

La NBD annonce déjà que l’adhésion des Emirats arabes unis, de l’Uruguay et du Bangladesh n’est qu’une première étape, elle continuera « d’accueillir de nouveaux membres dans la banque de manière graduelle et équilibrée » précise le communiqué de Marcos Troyio.

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés