Promotion du basket: Lancement de la «NBA Africa», une ambition pleine de grosses promesses

Kigali (© 2021 Afriquinfos)- En vue d’élargir ses opérations sur le continent, la NBA ambitionne de créer  la «NBA Africa», une entité qui sera chargée de la direction des activités de la NBA en Afrique.

  Pour commémorer la Journée mondiale de l’Afrique et en marge de la tenue de la Basektball Africa League (BAL) à Kigali (16-30 mai 2021), la NBA a annoncé lundi dernier la création de la «NBA Africa», une structure qui se chargera désormais de diriger les activités de la ligue nord-américaine sur le continent.

  D’une valeur d’un milliard de dollars US, «NBA Africa» est le fruit d’un partenariat qui englobe également deux groupes d’investisseurs africains (Yinka Folawiyo Group et Helios Fairfax Partners) ainsi que cinq anciens joueurs de la NBA. Il s’agit de Junior Bridgeman, Grant Hill, Joakim Noah, Dikembe Mutombo (originaire de la République démocratique du Congo) et Luol Deng, originaire du Sud-Soudan. Le commissaire de la NBA, Adam Silver, et le commissaire adjoint, Mark Tatum, feront partie du Conseil d’administration de la «NBA Africa».

Les montants des investissements individuels n’ont pas été divulgués, toutefois, la ligue a déclaré que certains de ses principaux domaines d’intérêt sont de développer la BAL et de lancer des Académies NBA supplémentaires en Afrique. « La croissance et le développement sont des éléments dont nous sommes tous extrêmement fiers », se félicite Adam Silver.

  La NBA et l’Afrique : une vieille histoire d’amour et d’avenir 

 Au moins 55 joueurs actuels de la NBA sont nés en Afrique ou ont un parent originaire de ce continent. Par ailleurs, la NBA a organisé trois matchs d’été en Afrique ces dernières années et espère en organiser d’autres. Mais il n’y a pas encore de plans fermes pour organiser des matchs d’avant-saison ou de saison régulière sur le continent.

 «L’expertise des investisseurs dans un large éventail de domaines d’activité et leurs relations établies avec des entreprises africaines, des gouvernements et des ONG, aidera à accélérer le développement de la NBA à travers le continent», encourage la NBA dans un communiqué.

 D’amples investissements permettront de renforcer la Basketball Africa League qui continuera d’être dirigée par Amadou Gallo Fall (à la tête du bureau de la NBA à Johannesburg depuis son inauguration en 2010). La NBA entend ouvrir de nouveaux bureaux sur le continent dans un souci de proximité avec les marchés africains en constant développement.

  Akpene V. 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés