19è Sommet de l’OIF au château de Villers-Cotterêts en 2024 pour lancer la ‘Francophonie d’action’

Djerba (© 2022 Afriquinfos)- Après plus d’une trentaine d’années, pour la première fois, le 19ème  sommet de la Francophonie se tiendra en France en 2024, au château de Villers-Cotterêts, siège de la future Cité internationale de la langue française, selon une annonce d’Emmanuel Macron. Le dirigeant français prônait une « francophonie d’action« , reconnaissant que l’usage de la langue française avait reculé ces dernières décennies dans les pays du Maghreb.

C’est une première depuis trente-trois ans. Le sommet de la Francophonie 2024 se tiendra en France. Le château de Villers-Cotterêts, siège de la future cité internationale de la langue française dans l’Aisne, accueillera l’événement. Le président de la République, Emmanuel Macron, l’a annoncé le 19 novembre 2022 lors d’un entretien sur TV5 Monde.

Ce sommet se tiendra dans le château de Villers-Cotterêts (Aisne), construit au 16ᵉ siècle par François Iᵉ, et symbole de la langue française. Un lieu qui deviendra la cité internationale de la langue française dès la fin des travaux de rénovation.

«Il n’y a pas de plus beau lieu pour que la langue française puisse raconter son odyssée et bâtir son avenir», a expliqué le président français.

La chanteuse Yseult sera la marraine de l’édition 2024. «Je veux que cela soit un temps très fort pour les créatrices et les créateurs francophones», a plaidé le chef de l’Etat.

«Avec @YseultOfficiel, notre marraine pour 2024, nous allons continuer à promouvoir notre si belle langue !», a d’ailleurs tweeté Emmanuel Macron, présent au côté de la chanteuse à Djerba.

À la Renaissance, Villers-Cotterêts est l’une des résidences préférées de François Ier. En 1539, le roi signe l’ordonnance de Villers-Cotterêts. Le texte impose l’usage du français, au détriment du latin, dans les actes officiels. C’est également la naissance de l’état-civil.

Le lieu devient la résidence de chasse du roi de par sa proximité avec la forêt de Retz. Au fil du temps, le château s’impose aussi comme une place forte de la comédie. Molière, Corneille ou encore Racine y présentent leurs pièces. La demeure connaît ses heures de gloire jusqu’à la Révolution. Une période plus sombre s’ouvre. La bâtisse est transformée en dépôt de mendicité sous Napoléon puis, en maison de retraite.

Témoin de l’histoire, le château est même occupé par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la Libération, il est petit à petit délaissé et tombe en ruine jusqu’à la campagne présidentielle de 2017. Emmanuel Macron, alors candidat, visite le monument aux côtés de Jacques Krabal, député de l’Aisne. Dans la foulée, il affirme vouloir rouvrir le château de Villers-Cotterêts. Le projet de cité internationale de la langue française est lancé quelques mois après son élection. Débutés en janvier 2020, les travaux ont été plus fastidieux que prévus. La première phase a été terminée fin 2022 ; l’ouverture est prévue au printemps 2023.

La France n’a pas accueilli de sommet de la francophonie depuis 1991, cinq ans après la première réunion de ce type à Versailles sous l’impulsion de François Mitterrand.

Le 18ème sommet de la Francophonie s’est tenu ces 19 et 20 novembre 2022 à Djerba en Tunisie. La rencontre s’est soldée par la réélection de la rwandaise Louise Mushikiwabo à la tête de l’organisation pour un second mandat de quatre ans.

V.A.

 

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés