Le président chinois s’engage à promouvoir les relations avec l’Afrique du Sud

ecapital
3 Min de Lecture

M. Xi et son homologue sud-africain Jacob Zuma se sont rencontrés à la veille du sommet des BRICS, prévus mardi et mercredi à Fortaleza et à Brasilia, au Brésil.

Le président chinois a déclaré que pendant sa tournée en Afrique du Sud en 2013, les deux pays s'étaient mis d'accord pour faire de leurs relations un point de soutien stratégique et une priorité dans la politique étrangère globale de l'un et de l'autre.

Une mise en oeuvre harmonieuse du consensus conclu au cours de la visite précédente a été observée, a estimé M. Xi, ajoutant que de telles manœuvres "promeuvent la convergence des intérêts et des développements communs des deux pays".

- Advertisement -

M. Xi a promis de profiter de tels élans de développement afin d'élever les relations sino-sud-africaines à un niveau supérieur.

A propos des secteurs spécifiques de coopération, M. Xi a mentionné que les deux côtés pourraient mener des coopérations en matière d'énergie, de ressources minérales, d'agriculture, d'infrastructures, de locomotives et d'énergie nucléaire.

M. Xi a également invité M. Zuma à effectuer une visite en Chine dans la seconde moitié de l'année pour que les deux parties puissent élaborer un projet de coopération pour le futur.

A propos des relations sino-africaines, M. Xi a mentionné que la paix et le développement demeurent le thème sur le continent africain. "La Chine est prête à partager son expérience de développement avec les pays africains, à participer activement dans les affaires de sécurité en Afrique et à réaliser des projets pour renforcer les liens transnationaux et transrégionaux sur le continent afin d'apporter une plus grande contribution au processus d'intégration de l'Afrique," a-t-il dit.

La Chine est également prête à promouvoir le nouveau type de partenariat stratégique sino-africain dans le cadre du Forum de coopération sino-africaine, a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Zuma a affirmé que l'Afrique du Sud espère renforcer le partenariat stratégique global, la communication et la coordination avec la Chine dans les affaires internationales et régionales majeures.

Le président sud-africain a indiqué que l'investissement de la Chine est bienvenu en Afrique du Sud et qu'il est enthousiaste à l'idée de visiter la Chine plus tard cette année.

La réunion ministérielle du Forum de coopération sino-africaine est prévue en Afrique du Sud en 2015. "Nous somme prêts à travailler avec la Chine pour nous assurer que la coopération sino-africaine génère plus de résultats", a-t-il dit.