Plus d‘une centaine de migrants ont perdu la vie dans un naufrage en Méditerranée

Afriquinfos
2 Min de Lecture

Genève (© 2016 Afriquinfos) – Au moins 110 personnes sont mortes ou portées disparues depuis mercredi 2 novembre 2016 en Méditerranée.

Selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, leur moyen d’embarcation de fortune n’était qu’un canot pneumatique à moitié dégonflé, et transportait environ 140 personnes avant son naufrage au large de la Libye. Seuls 29 migrants ont pu être sauvés. 12 cadavres ont été repêchés.

Le drame a été confirmé par l’Agence des Nations unies pour les réfugiés, par l’intermédiaire de Carlotta Sami, une porte-parole à Rome. Mais l’information avait été rapportée dans un premier temps par les garde-côtes italiens. Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés a indiqué, qu’au moins 110 personnes auraient péri dans ce drame au large de la Libye. Seules 29 personnes ont pu être sauvées par les secouristes, qui ont trouvé 12 cadavres à bord du canot pneumatique.

Un second naufrage pourrait avoir eu lieu le même jour, mercredi, toujours au large de la Libye. S’appuyant sur le récit de deux femmes rescapées, le HCR a évoqué la possible disparition de 125 personnes. Ce second drame n’a cependant pas été confirmé par les garde-côtes italiens, en charge de la coordination des opérations de secours. Ils expliquent à l’Agence France-Presse qu’à leurs yeux, une seule opération de sauvetage a eu lieu mercredi.

- Advertisement -

Néanmoins, au minimum deux opérations de secours étaient en cours ce jeudi en Méditerranée, selon un photographe de l’AFP présent à bord d’un navire affrété par le « Moas », une organisation maltaise d’aide aux migrants.

Innocente Nice