Titre Voici 10 ans qu’apparaissait un monstre régional du nom de Boko Haram

(© 2019 Afriquinfos)- Il y a dix ans, dans la nuit du 26 juillet 2009. Le groupe Jamā‘at ahl al-sunna li’l-da‘wa wa’l-jihād, plus connu sous le nom de « Boko Haram » lançait des frappes simultanées sur des postes de police dans plusieurs villes de l’extrême Nord-Est du Nigeria. Pour le leader de la secte Mohammed Yusuf les forces de sécurité sont responsables d’avoir tué, la veille, des dizaines de fidèles dans la ville de Bauchi et ils doivent payer.

Aujourd’hui dix ans que les attentats kamikazes et des séries enlèvements massifs de populations se poursuivent dans le bassin du Lac Tchad. Dix ans d’affrontements meurtriers avec les forces de sécurité. Ce qui n’était au mitan des années 2000 qu’une secte d’étudiants se réclamant des talibans afghans et soucieuse de voir une charia totale appliquée, s’est muée en un groupe jihadiste meurtrier. Point de bascule : l’insurrection de Maiduguri.

Les membres de Boko Haram armés d’AK-47 et de bombes artisanales se déplacent à moto. Ils tuent, mettent des policiers en fuite et saisissent des armes. Le gouvernement fédéral a ordonné l’intervention de l’armée dès le 27 juillet. c’est un bain de sang. Des centaines de fidèles sont tués. Les suspects exécutés sans autre forme de procès, alors que « Markas » le QG de la secte est détruit.

L’enquête officielle du gouvernement de Borno confirmera la mort de 1 118 personnes, tuées dans l’État entre le 27 juillet et le 1er août. Parmi elles, Mohammed Yusuf. Capturé par l’armée à Maiduguri, le leader du groupe est transféré à la police. Il est brièvement interrogé puis amené hors du poste où il est abattu à bout portant. La scène filmée fera le tour des portables suscitant beaucoup de ressentiment au sein de la population et de désir de revanche chez quelques 200 partisans parvenus à s’enfuir avec l’Imam Abubakar Shekau.

Selon Rfi qui a diffusé l’information dans la dernière décennie, Boko Haram n’a cessé de se radicaliser. Après l’apogée des violences marquée par l’enlèvement ultra médiatisé des 276 lycéennes de Chibok, le groupe djihadiste s’est considérablement affaibli. En raison notamment du réveil de la communauté internationale et de la réponse militaire de la Force multinationale mixte. Alors que les exactions du leader Abubakar Shekau contre des civils musulmans et sa lecture très personnelle de l’Islam sont de plus en plus critiqués. En août 2016, l’Etat Islamique reconnait Abu Musab al-Barnawi, qui prend la tête d’une faction du groupe. Boko Haram devient l’Iswap, l’État islamique en Afrique de l’Ouest.

Affaibli par ses divisions internes Boko Haram a opéré une évolution stratégique significative ces dernières années, a souligné Radio France Si le groupe jihadiste contrôle aujourd’hui moins de terrain qu’en 2014, il a réussi à se réinventer pour frapper plus fort à partir de 2016 en mettant l’accent sur la protection des populations et une propagande fortement anti-gouvernementale.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Tchad déploie des militaires au Nigeria et au Niger pour lutter contre Boko Haram
Le Tchad «nettoyé» de Boko Haram, selon le président Idriss Déby Itno 
Nigeria : Le bilan d'une attaque de Boko Haram dans le Nord-Est grimpe à 65 morts
Qui se cache derrière le pasteur nigérian qui a "adopté" 4.000 enfants réfugiés de Boko Haram
Cameroun: sept civils tués par deux kamikazes de Boko Haram
Perte de 92 soldats : Idriss Déby s’installe à Bouma pour mener la riposte contre Boko Haram
Nigeria : Les attaques de Boko Haram inquiètent les Nations Unies
Nigeria: Des centaines d'habitants fuient un village après un incendie organisé par Boko Haram
Niger: début du procès des membres présumés de Boko Haram à Diffa (sud-est)
Tchad: trois soldats tchadiens et une civile tués dans une attaque de Boko Haram
Près de 22.000 disparus dans le conflit contre Boko Haram au Nigeria (CICR)
Nigeria: Plusieurs enfants soupçonnés de liens avec Boko Haram recouvrent la liberté (Unicef)
Bassin du lac Tchad: Un fonds de 100 millions de dollars pour contrer les effets de Boko Haram
Le Tchad clame s'être débarrassé de Boko Haram
Lutte contre Boko Haram : un jeune Camerounais conçoit un drone solaire
L'ouest du Tchad meurtri par un nouvel attentat-suicide attribué à Boko Haram
Ibrahim Fakoura, "figure de proue" de Boko Haram tuée
Niger : début d'une nouvelle vie pour une centaine de repentis de Boko Haram
Tchad: Au lac Tchad, une nouvelle attaque de Boko Haram fait six morts dans l'armée tchadienne
Nouvelles tactiques anti-Boko Haram de l'armée au Nigeria
Boko Haram au Sahel: Hommages aux soldats tués au Tchad
Niger: 12 villageois tués par Boko Haram dans la région de Diffa
Tchad: 58 prisonniers de l'opération contre Boko Haram vont être jugés
Tchad : Dix-huit morts dans une attaque de Boko Haram

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés